vendredi 29 avril 2016

Chronique du 29 avril


Le tribunal administratif de Lille a ordonné, hier, l'arrêt de l'abattage de 38 tilleuls centenaires, à Hénin-Beaumont. Il s'agissait d'une requête en référé-suspension à l'initiative de la conseillère municipale d'opposition (EELV), Marine Tondelier. Il y avait bien urgence, car la moitié des arbres avait déjà été abattue, et le juge des référés a admis que la commune n'avait pas apprécié l'état sanitaire des arbres : il y avait, ainsi,  "un doute sérieux sur la légalité de la décision" de la mairie.
Les "travaux" sont donc suspendus et il faudra attendre le jugement sur le fond de l'affaire, pour savoir si le juge estime qu'il y a bien eu carnage non justifié.
Dans cette affaire, comme d'habitude, la mairie a pris une décision au mépris de la concertation et, notamment, n'a même pas sollicité l'avis des riverains... Il y a également lieu de penser qu'aucun rapport sérieux n'a été établi sur la santé des arbres (la ville n'en a présenté aucun au juge...). Et, devant le tribunal qui jugera du fond, il faudra présenter des arguments pour justifier la destruction qui avait débuté... Le fait du prince est peut-être une méthode de gouvernance du FN, mais en démocratie, toute décision doit être étayée et concertée... 
Que les arbres constituent un puits de carbone pour capturer le CO2, cause du réchauffement climatique, n'a certainement pas effleuré l'esprit des élus frontistes qui n'ont aucune idée de l'urgence écologique. Je le rappelle souvent, mais la ville d'Hénin-Beaumont (27 000 habitants) est probablement la seule collectivité de France de cette taille à ne pas avoir d’adjoint à l'environnement ou à l'écologie, ce qui confirme bien le mépris de ce parti pour l'avenir des Français.
Fait du prince et mépris : merci à Marine Tondelier de nous avoir permis de garder à l'esprit le danger que représente le FN pour la démocratie... 

jeudi 28 avril 2016

Chronique du 28 avril

Marion Maréchal-Le Pen, députée FN du Vaucluse, a dit mercredi sur iTÉLÉ appartenir à "une génération un peu saoulée par les valeurs de la République", alors qu'on lui rappelait ses propos où elle disait ne pas "comprendre cette obsession pour la République".
"Saoulée par les valeurs de la République" ? On comprend que « Liberté, Egalité, Fraternité », cela ne veuille rien dire pour un ou une Le Pen. « Liberté » d'expression sauf à faire taire ceux qui ne sont pas d'accord avec le FN (Le Petit Journal, La Voix du Nord...), « Egalité » entre les citoyens, sauf pour ceux qui ont une religion différente de celle de la majorité des Français, Fraternité, sauf avec ceux qui, chassés par la guerre, cherchent un havre de paix, avant de pouvoir retourner chez eux... Comment cette Marion Le Pen peut-elle être "saoulée" alors que dès son premier biberon, ou sa première tétée, elle a été abreuvée du lait du dénigrement de la République ? Accordons lui au moins le mérite de dire ce qu'elle pense, ce qui n'est pas le cas de sa tante, Marion également (dite Marine) qui pourfend l'Europe, elle qui s'abreuve des indemnités que lui verse le Parlement européen. La députée FN du Vaucluse dit ce qu'elle pense comme son grand-père qui clame continuellement que "les chambres à gaz sont un détail de l'Histoire", et fut exclu, de ce fait, du FN, pour avoir dit tout haut ce que l'on pense tout bas dans la famille...

Moi aussi, j'ose le dire : je suis saoulé par la famille Le Pen !

mercredi 27 avril 2016

Nouveau scandale à Hénin-Beaumont !

Le secrétaire général de la CGT des agents de la ville d'Hénin-Beaumont a reçu, hier, le courrier suivant du maire de la ville : 
"Traditionnellement, se tient le 1er mai, dans les salons d'honneur de l'hôtel de ville, la réception des syndicats.
Malheureusement, je suis contraint d'annuler cette réception, car un syndicat ne peut être présent le 1er mai.
Je vous propose de réfléchir pour l'année prochaine, à une rencontre la veille du 1er mai, ou à toute autre suggestion (...)"

Récapitulons :
- Le 1er mai, depuis fort longtemps, dans notre région, est un moment fort de la tradition ouvrière. En particulier, les syndicats d'un territoire remettent leurs doléances au maire de la ville. 1er mai, fête des travailleurs, ce n'est pas une vaine expression sur nos terres industrielles... 
- Employant une excuse non valable (à savoir l'absence d'un syndicat, alors que l'an dernier, la CFTC était absente), le maire annule, à la dernière minute, la réception.
- Fausse excuse, puisqu'il est déjà prévu que cette réception sera supprimée l'an prochain (voir le contenu de la lettre, ci-dessus) ! 
Il s'agit évidemment de rompre avec cette tradition ! La tradition ouvrière, au FN, on ne connait pas ! D'ailleurs, pour ce parti, le 1er mai, ce n'est pas la fête des travailleurs, mais celle de Jeanne d'Arc...

Cette rupture a-t-elle un rapport avec la célébration du 1er mai, façon FN, qui depuis 1988 fête la Pucelle ? Le rassemblement parisien, cette année, est fixé à 11h30 (pas place des Pyramides pour ne pas rencontrer le père Le Pen, mais place Saint-Augustin) et sera suivi d'un grand "happening" (un banquet populaire patriote) au Paris Event Center, à la Porte de la Villette où 2000 à 3000 personnes sont attendues et M. Le Pen y prendra la parole, dès 14h30. On peut penser que tous les cadres et élus du FN seront présents, ne serait-ce que pour marquer l'occasion, ce qu'un vice-président du parti a appelé "faire du neuf", puisque ce sera la première fois que JM Le Pen, exclu du parti, sera absent de cette commémoration... Et de là à imaginer que le vice-président Briois (maire d'Hénin) et les 2 autres membres héninois du bureau politique (Bilde, Sulzer) se sentent obligés d'être là, il n'y a qu'un pas. Et donc, S. Briois ne pourra recevoir les syndicats, comme il est pourtant de coutume depuis des lustres, à HB. Vous comprenez maintenant la fausse excuse invoquée pour annuler la réception, dimanche, à Hénin-Beaumont ! 

J'en profite pour apporter tout mon soutien au secrétaire de la CGT, René Gobert, qui n'hésite pas, à faire son travail de syndicaliste et à dire ce qui ne va pas à l'intérieur de la mairie, à dénoncer tous les passe-droits et injustices commises par la majorité héninoise.

La page Facebook "La Voie d'Hénin", tenue par l'entourage du maire FN, est une publication où l'abject côtoie l'ignominie. C'est ainsi que René Gobert est traité de la façon suivante (je n’ai rien corrigé…) : Pourquoi Gobert a t il été embauché en mairie ? Car sa fille a été très dévoué auprès de Dalongeville ! (18/4)". "Agents municipaux : attention au Judas Gobert." (22/4)  "L illettré de la CGT ne sait pas écrire" "Gobert n'est pas un syndicaliste. Ç'est un militant communiste qui retourne sa veste en fonction de ses petits intérêts personnels. Agents municipaux : ne confiez pas vos intérêts à quelqu un qui injurie quotidiennement les élus . Avec lui, vous n'aurez aucune chance de voir vos dossiers aboutir." (26/4). 
Vous avez dit : diffamation et injure ?

Chronique du 27 avril

X : "Moins 60 000 chômeurs en mars par rapport à février !" 
Z : "Mais il faudra attendre les mois suivants pour voir si cela se confirme..."
X : "N'empêche que c'est la première fois depuis 15 ans qu'une telle diminution se produit..."
Z : "Vous savez les chiffres, ça se manipule..."
Etc. 
Qui n'a pas entendu, depuis hier, tout et son contraire ? Je ne vais pas entrer dans ce jeu-là et on verra effectivement ce qu'il en est dans quelque temps...
Mais, admettons, un court (je vous le promets) instant, que ces chiffres de diminution du chômage se confirment et que l'on assiste à une "inversion de la courbe du chômage" (comme dit 'l'Autre"). L'inversion de la courbe de popularité de F. Hollande va-t-elle se produire pour autant ? Ceux qui invectivaient le Président, pour absence de résultat en ce domaine, vont-ils dorénavant le porter au pinacle ? FH aura-t-il l'humilité de ne pas commenter ou ses aficionados vont-ils proclamer : "on vous l'avez bien dit !" . Macron redeviendra-t-il un "obligé" ? EELV va-il demander à entrer en force au gouvernement ? Mélenchon idolâtrera-t-il son ex-frère socialiste ? Laurent (Pierre, pas Fabius) négociera-il des circonscriptions avec le PS ? Tout ce beau monde finira-t-il par encenser la loi El-Khomri qui aura été finalement votée quelques semaines plus tôt ? "Nuit debout" s'allongera-t-elle, vaincue par la disparition de son mot d'ordre originel ? La droite dira : c'est moins bien que les autres et le FN paradera parce que, grâce à lui, les immigrés n'auront pas pris le boulot des "vrais Français"...
Plus personne n'y reconnaîtra les siens ! Comment expliquer à nos concitoyens que ce qui était noir hier est devenu blanc (ou rose...) aujourd'hui ? 
Vous savez quoi ? Pour éviter cette pagaïe, je me demande s'il ne vaudrait pas mieux que les fameux 60 000 ne soient que feu de paille... Mais, me direz vous, ne vaudrait-il pas mieux que le nombre de chômeurs continue à décroître ? Certes...

mardi 26 avril 2016

Chronique du 26 avril

Macron par-ci, Macron par-là... Tous les jours sa petite phrase disséquée par les médias, sa présence signalée, à tel ou tel endroit, pour en tirer des conclusions plus ou moins précipitées... En tous les cas, voilà un homme qui a compris comment mener la presse par le bout du nez... Voilà un homme, également, qui a "marabouté" F. Hollande en lui jurant, une fois, fidélité pour, l'instant d'après, le critiquer... Ne doutons pas que son départ attendu du gouvernement engendrera des pages et des minutes de commentaires et d’exégèses, médiatisés à outrance... 
Il faut dire que l'homme me fait penser à ce que l'on étudie dans les écoles de commerce, dans les cours de marketing : la mise au point d'un nouveau produit. Il y a eu l'étude de marché préalable qui dégagea que les Français n'étaient pas satisfaits de leurs politiciens et en avaient assez des partis politiques et, donc, qu'un besoin était bien là. Le produit, pour répondre à ce besoin, devait être un homme jeune, neuf et qui fasse rêver les Français. Emmanuel, à la figure juvénile, porteur d'une histoire d'amour que l'on se raconte, le soir, dans les chaumières (le séducteur de sa prof !), était un produit en adéquation avec les besoins diagnostiqués dans les cabinets d'études spécialisés... Pour couronner le tout, les hommes de communication qui l'entourent n'eurent de cesse de lui faire dire qu'il n'appartenait à aucun parti et, cerise sur le gâteau, qu'il n'était ni de droite, ni de gauche...

Le lancement du produit a eu lieu, il y a peu, et les sondages quotidiens mesurent l'impact chez les consommateurs/citoyens/électeurs. Pour le moment les résultats sont bons... Reste maintenant à donner un coup d'accélérateur à cette mise sur le marché réussie. On peut prévoir que cela se fera en 2 étapes et avant l'été : la sortie du gouvernement et l'annonce de la candidature. Dans la première étape, il faudra que EM démissionne plutôt que d'être viré, ce qui présente l'avantage de pouvoir choisir son heure (pas en mai, période où les Français pensent plutôt aux longs week-ends), mais l'inconvénient d'attendre encore 5 semaines, alors qu'il excède ses collègues (mais est-ce vraiment un inconvénient ?). La seconde étape, dans la foulée de la première, consistera à annoncer que, vu la pression des Français, il se met au service du pays (il fera "don de sa personne"...).



Restera alors la partie la plus importante : le suivi du lancement, à savoir le service après-vente... Nous aurons l'occasion d'en parler, mais nul doute qu'un plan média est déjà prévu, car cela ne s'improvise pas...

lundi 25 avril 2016

A ne pas manquer

Avec Lestrem Nature, rendez vous à Lestrem le lundi 9 mai de 14h à 17h Espace 
Culturel Jean de la Fontaine pour une conférence débat sur le thème :
Les perturbateurs endocriniens et les écosystèmes
Animée par André Cicolella Président national du Réseau Environnement Santé, chimiste, toxicologue et chercheur français en santé environnementale, spécialiste de l’évaluation des risques sanitaires.
En partenariat avec Nord Nature Environnement et DPPM
Perturbateurs endocriniens, environnement et biodiversité ne font pas bon ménage!
Si les perturbateurs endocriniens ( PE ) ont des effets néfastes sur la santé humaine, 
ils en ont également sur la biodiversité, étant donné que nous les retrouvons dans notre environnement, notamment dans la quasi totalité des milieux aquatiques via les 
effluents des stations d’épuration, la dispersion des produits phytosanitaires....
Ces produits chimiques induisent chez la faune des effets sur le développement, la métamorphose, la croissance, la reproduction, la proportion mâles-femelles, l’immunologie.
Ils favorisent certaines pathologies telles que des tumeurs cancéreuses.Ils favorisent également les troubles neurocomportementaux (perte d’équilibre chez les insectes pollinisateurs) et les modifications des caractères impliqués dans la reproduction, 
la survie et l’adaptation au milieu.
La dispersion de perturbateurs endocriniens est l’un des aspects trop négligés de 
la crise des déchets. De nombreux additifs PE des plastiques, comme le bisphénol A, 
les phtalates contaminent les océans à partir des milliards de particules plastiques flottantes qui supplantent peu à peu le plancton en début de chaîne alimentaire.
De tels PE se retrouvent également dans les jus de décharge, dans les effluents 
ou les boues de station d’épuration qui contiennent aussi des résidus pharmaceutiques
et médicamenteux à caractère PE.
Il est urgent de mettre en place des mesures de réduction des pollutions à la source 
et des mesures appropriées de traitements des effluents urbains et industriels.

Jean Louis Wattez
LESTREM NATURE
Association agréée pour la protection de l'environnement dans la région Nord Pas de Calais.

Le FN perd les pédales !


Alors que les choses se précipitent pour le FN : ennuis financiers graves, assistants parlementaires à Bruxelles soupçonnés d'emplois fictifs, Hayange où le maire FN est en perdition, Hénin-Beaumont où les fatwas lancées contre La Voix du Nord auront des répercussions graves (même si je regrette le manque de solidarité de la presse en général envers un de leurs confrères), possible interdiction à M. Le Pen d'entrer au Royaume-Uni, survenant après une réception catastrophique au Canada, tout cela sans parler des élus FN qui quittent le bateau à la dérive, etc.
Tout indique que la situation devient intenable au sein du parti et que l'on commence à paniquer... Témoin un commentaire sur mon blog et s'attaquant à ma personne. Non seulement, c'est ignominieux, mais, de plus, cela conforte dans l'idée de ce qu'est réellement le FN, un parti haineux, ne respectant pas la liberté d'expression et dont le seul but est de faire régner son "ordre"...

Un vieux bedonnant,chauve,plusieurs condamné par la justice,ayant toujours l'air mal rasé,rejeté par la politique, tenant un blog d'une médiocrité crasse,lu seulement par quelques personnes qui n'ont que ça à foutre,n'argumente jamais.
il suppose,il insinue,du pipeau faisandé quoi!
Le FN a un grand avenir et ce ne sont pas des vieux rigolos sur le retour qui y feront quelque chose!
FN VAINQUEUR,MLP PRÉSIDENTE,VIVE LA VRAIE FRANCE!!!  


Chronique du 25 avril

Marine Le Pen a l'intention de se rendre au Royaume-Uni pour apporter son soutien à ceux qui veulent sortir de l'Europe (le fameux "Brexit"). Malheureusement pour elle, ni les eurosceptiques, ni les xénophobes de l'UKIP, pas plus que les partisans du statu quo ne veulent d'elle ! Une demande de lui interdire l'entrée du pays a même été adressée aux autorités, en raison de "ses opinions extrémistes" ! En effet, « la présence de Madame Le Pen au Royaume-Uni ne contribuerait pas à l’intérêt général ». Rappelons que Nigel Farage, chef de l'UKIP, le parti d'extrême-droite, avait même déclaré, naguère, que "l'antisémitisme était dans l'ADN" du FN. Hier, dimanche, il a confirmé qu’il ne pensait pas qu’une intervention de Mme Le Pen serait utile à la campagne pro Brexit !  Pauvre MLP... Après l'accueil plus que mitigé des Canadiens, voilà que les Anglais, toutes forces politiques réunies, veulent la bannir de leur pays... On se demande pourquoi elle fait l'objet d'un tel rejet alors qu'en France, 30% des votants, soit 15% des électeurs, la vénèrent et sont prêts à lui confier les plus hautes responsabilités. Et l'on se dit que "la député européenne qui ne veut pas de l'Europe" a bien du mal à se faire apprécier, sauf en... Russie.
Si son bannissement du Royaume-Uni était confirmé, on pourrait suggérer à la présidente du FN de montrer son courage en se jetant à l'eau, en traversant la Manche à la nage, pour s'introduire clandestinement sur le sol britannique. Elle devrait trouver quelques conseils, voire même quelques aides, parmi tous ceux qui, de Calais à Grande-Synthe, veulent aussi, désespérément, traverser le Channel... 



Le Gorafi commenté

- États-Unis – Selon un sondage réalisé auprès de plusieurs centaines de singes en captivité, nombre d’entre eux refusent d’admettre que l’Homme descend du singe. Près de 70% d’entre eux affirment que cette idée ne repose sur aucune base scientifique et rejettent en bloc une possible proximité génétique entre les deux espèces. 
AA : Grand débat chez les singes entre créationnistes et évolutionnistes, les premiers persuadés qu'ils sont l'oeuvre d'un Dieu, les seconds certifiant qu'ils sont les descendants d'autres espèces très anciennes...

- Le géant mondial de l’agroalimentaire, Monsanto, vient d’annoncer le lancement surprise de deux nouveaux cancers avant la fin de l’année, afin de rassurer ses actionnaires mais surtout pour rester dans le coup.
Les chercheurs de Monsanto planchent en effet activement sur un pesticide capable de déclencher un cancer en moins de 48 heures chez l’être humain et environ deux heures chez les animaux. 
Le second cancer sera, lui, une mutation entre le cancer du côlon et de l’intestin, “cancer du côlon-testin”, et créé grâce à un Roundup révolutionnaire à base de polonium.
AA : A cette annonce, l'action Monsanto a immédiatement bondi de 3,8%. On attend la réaction de la concurrence qui ne manquera pas de mettre le paquet sur la sortie de nouveaux produits performants...

- Scène surréaliste au laboratoire de Chimie de l’université de Genève. Après une batterie d’analyses, il s’avère que la composition d’un nem pourrait bien être à 100% d’origine extra-terrestre. Les amateurs de gastronomie vietnamienne se disent inquiets.




Alors d’où proviennent les nems ? Comment sont-ils arrivés ici ? Pour M.Gagnon,  qui dirige l’équipe de biologistes et de chimistes à l’origine de cette découverte, "ces questions sont pour l’instant sans réponse : les nems sont probablement arrivés sur Terre il y a des centaines de milliers d’années, bien avant l’avènement de la race humaine. Mais maintenant, c’est à mes collègues astronomes et physiciens de prendre le relais et de bâtir une théorie qui expliquerait leur présence sur Terre."
AA : on attend avec impatience les résultats de l'enquête menée par le même laboratoire sur le coca-cola...
- L’horizon électoral est-il en train de se dégager pour Nicolas Dupont-Aignan ? Le candidat souverainiste n’a pas encore décollé dans les sondages mais il a reçu ce matin un nouveau soutien de taille, puisqu’il s’agit de celui de son oncle Henri Dupont.
« C’est un symbole très fort pour moi et pour la France. Car tonton Riton n’est pas seulement un sacré personnage, c’est aussi le premier membre de ma famille à soutenir officiellement ma candidature » a sobrement commenté Nicolas Dupont-Aignan via son compte twitter officiel.
Contacté par le Gorafi, M. Henri Dupont a tenu à préciser qu’il voulait bien soutenir la candidature de son neveu mais se désolidarisait d’avance de toutes ses prises de positions politiques. « Il est sympa le petit, je veux bien faire un geste pour lui faire plaisir, mais faut pas déconner, moi en 2017 je voterai quand même pour un vrai candidat.»

AA : et il aura l'embarras du choix, le tonton...


dimanche 24 avril 2016

Chronique du 24 avril

Trois faits divers relevés ces derniers jours :

- Trois mineurs de 15 ans viennent d'être placés sous contrôle judiciaire par le parquet de Meaux (Seine-et-Marne) pour avoir passé à tabac un serrurier qu'ils pensaient de confession juive (Le Parisien 23 avril).

- Une médecin refuse de soigner une musulmane car elle ne veut «plus de femmes voilées en France» (Halalbook 22/4).


- A Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, une jeune fille de 16 ans a été rouée de coups, lundi 18 avril, par un groupe d’adolescentes qui lui reprochaient sa tenue vestimentaire (sa jupe) (Le Parisien 18/4).

Trois faits divers qui révèlent la haine ambiante, celle de celui qui est différent de soi. Trois faits divers qui démontrent que le vivre-ensemble est loin d'être acquis...
Trois faits divers dont le dernier résume bien les deux premiers : tu es différente de nous, donc tu dois être exclue... A rebours de la belle phrase d'Antoine de Saint-Exupéry : "Si tu diffères de moi, loin de me léser, tu m'enrichis"...

samedi 23 avril 2016

Il faut savoir dire la vérité ! Je le fais et tant pis si je me fais des ennemis supplémentaires...


Libération, dans l'article dont le lien est ci-dessous ( "Rachat raté du RC Lens : c’est le sport pro qui trinque"), fait bien de pointer du doigt le sport pro et particulièrement le football. Joueurs surpayés, argent douteux, intermédiaires limites... Cela devrait interpeller tous ceux qui n'ont de cesse de vitupérer contre les indemnités des élus politiques, les scandales financiers (réels), les rémunérations avantageuses des chefs d'entreprises, les privilèges de certains, mais qui n'ont pas un mot pour le monde pourri du sport. Qui osera clamer haut et fort, même si ce n'est pas politiquement correct, qu'il faut cesser de soutenir le sport pro tant qu'il n'aura pas lavé son linge sale ? Qui osera en finir avec les JO de la honte et l'UEFA de la corruption, le cyclisme et le tennis, sports de tricheurs, etc. Personne n'osera parce que cela coûterait des électeurs ! 
Ainsi qui osera dire que le Racing-club de Lens doit mourir pour renaître, plus tard, proprement ? Le proclamer fait trop peur car cela en coûterait trop cher politiquement... Et bien non, au contraire, il faut faire oeuvre de salubrité publique et la population en saura gré à ceux qui diront la vérité. Il faut en finir avec la lente agonie de ce club que j'ai moi-même longtemps chéri, mais dont la descente aux enfers est dramatique. Il faut en finir et repartir sur de nouvelles bases. Cela vaut pour la plupart des clubs français ; quand on pense au scandale que représentent des clubs comme le Paris SG, l'OM et bien d'autres qui balancent des centaines de millions par delà les fenêtres, alors que les Français sont de plus en plus nombreux à avoir du mal à joindre les deux bouts ! 
Stop aux dérives du sport ! Stop au scandale du foot ! Stop à la dérive du RC Lens ! Stop au populisme !



http://www.liberation.fr/sports/2016/04/22/rachat-rate-du-rc-lens-c-est-le-sport-pro-qui-trinque_1448097

Chronique du 23 avril

Le maire de Béziers, R. Ménard, proche du FN, avait, il y a peu, entre autres frasques, annoncé qu'il ficherait les élèves musulmans de sa ville (en repérant les prénoms...). Poursuivant dans la même obsession, il a fait savoir qu'il allait ficher les chiens de sa ville, en prélevant l'ADN de chacune de ces bêtes afin de pouvoir dresser procès-verbal aux propriétaires de ces canidés indélicats qui souillent la ville de leurs déjections...
Je tiens à informer Monsieur le maire de Béziers que son action de fichage systématique devrait être élargie, et je lui fais, à ce propos, trois suggestions :
- si la méthode de prélèvement ADN était systématiquement appliquée à tous les Biterrois, ainsi qu'à tous ceux qui foulent du pied le sol de Béziers, on pourrait facilement retrouver ceux qui urinent n'importe où dans la ville, engendrant des dégradations qui coûtent très chers aux contribuables locaux.
- autre fichage possible, naguère utilisée en France (concernant les Juifs, par le gouvernement de Vichy), celle des Musulmans de votre ville. Rien de plus simple (on doit bien retrouver la méthode dans n'importe quelles Archives départementales) : il suffit de demander, à tous ceux qui se considèrent comme tels, de se faire recenser au commissariat... Vous me direz : à quoi cela sert-il ? Pour l'instant, à rien... Mais un jour, peut-être, en aurez-vous besoin, Monsieur Ménard... Profitez, d'ailleurs, pour en faire de même avec les Juifs et les Gitans... Sait-on jamais !
- dans une ville trois fois moins peuplée que la vôtre, un de vos collègues, S. Briois, maire d'Hénin-Beaumont, animé par la même obsession que vous, a le projet d'installer 110 caméras de surveillance (qu'il appelle de "protection"). Appliqué à Béziers, cela vous en coûterait plus d'un million et demi d'euros d'investissement, plus frais de fonctionnement annuels assez conséquents, mais bon, il faut ce qu'il faut... Bien sûr, ce ne serait qu'un moyen complémentaire de flicage, pardon : "de prévention de la délinquance". Parlez-en à votre collègue pour partager vos initiatives respectives. Je sais que, lui aussi, a d'énormes problèmes de délinquance !