mercredi 18 septembre 2013

On ne pourra plus dire : "je ne savais pas"


 Le post suivant est exceptionnellement long, mais je pense que cela vaut la peine de le reprendre intégralement. J'ai également laissé toutes les photos, tellement elle sont "parlantes". Elles "parlent" au point de nous dire que l'entreprise de dédiabolisation entreprise par M. Le Pen ne pourra se faire entièrement, car le "mal" est aux origines de la création du FN : l'idéologie (le racisme) est au cœur de la "vraie" pensée des cadres du mouvement. Et la preuve en est dans les relations entre le FN et les ultras montrées au grand jour, dans l'article de Médiapart. Si un jour, par malheur, le FN arrivait au pouvoir, tout cela apparaîtra, mais...il sera trop tard ! Si, au moins, ceux qui ont l'intention de voter FN, par désespoir, connaissaient la "réalité" de ce parti. Je parle souvent de "tromperie" du FN vis-à-vis des électeurs : il s'agit bien de cela quand on vend quelque chose qui ne correspond pas à la réalité...
Comment le nier quand on voit les "saluts nazis" ou M. Le Pen à un bal, à Vienne, réunissant l'extrême droite européenne...
On ne pourra pas dire plus tard : "je ne savais pas".


Mediapart.fr
Front national et ultras: les preuves d'une amitié
|  Par Marine Turchi
 
 
Le Front national se réunit ce week-end à Marseille pour son université d'été. À six mois des municipales, Marine Le Pen veut poursuivre son nettoyage de façade du parti et gommer son image d'extrême droite. Le FN n'aurait aucun rapport avec les JNR, le GUD, les révisionnistes, l'ultra droite et autres, affirme haut et fort sa présidente. Faux. Mediapart publie, photos à l'appui, les preuves contraires.
 
Comme avant chaque élection et après chaque débordement médiatisé d'un candidat frontiste, Marine Le Pen a demandé dans une note interne que ses candidats aux municipales « respectent la ligne politique du parti » et ne « se laissent pas aller à des délires personnels ou idéologiques ». À six mois des municipales, la présidente du FN veut poursuivre son nettoyage de façade du parti et gommer son image d'extrême droite. Mais cette stratégie se heurte à la porosité entre le Front national et les groupuscules de l'extrême droite la plus radicale.
Marine Le Pen a beau assurer que son parti n'a « aucun rapport avec ces groupes, qui expriment d'ailleurs régulièrement leur désapprobation à (son) égard », son vice-président, Florian Philippot, a beau répéter que « le FN n'a rien à voir avec ces personnalités radicales » et qu'il n'est « pas d'extrême droite », les faits sont têtus. De nombreuses photos et documents mettent à jour des liens existant de longue date entre le Front national et ces groupuscules. GUD, JNR, identitaires, néofascistes, etc. : encore aujourd’hui, la barrière est loin d'être étanche.
 
1. Les liens avec les Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR)
Cette porosité existe d'abord avec les Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR), le mouvement – dissout en juillet – de Serge Ayoub, l'ancien leader des skinheads parisiens, dont sont issus les agresseurs de Clément Méric. En juin, Marine Le Pen (qui n'a pas souhaité répondre à nos questions) avait martelé qu’elle « ne connai(ssait) pas précisément ce groupe ». Florian Philippot avait lui affirmé qu'il « ne savai(t) même pas que ça existait » et avait « appris leur existence dans la presse ». Pourtant, en juin 2008, la présidente du FN était présente au Local, le bar associatif d’Ayoub, lors de la première “100 % French Pride” organisée par le site d’extrême droite Fdesouche.com. En août 2010, elle dîne même avec « Batskin ».
 
Marine Le Pen au "Local" d'Ayoub, lors de la première "100 % French Pride" organisée par le site Fdesouche.com, en juin 2008.  
Marine Le Pen au "Local" d'Ayoub, lors de la première "100 % French Pride" organisée par le site Fdesouche.com, en juin 2008. © Peggy Colin / Rue89

En avril 2012, en pleine campagne présidentielle, le même Ayoub appelle dans une vidéo à « voter Marine », la seule « qui défend toujours la France et les Français ». Le 1er juin, pendant les législatives, il tracte avec ses militants sur le marché d'Hénin-Beaumont, à quelques pas de la candidate Marine Le Pen. Interrogée alors sur France 3, la présidente du FN avait affirmé n'avoir « jamais entendu parler » de ce parti solidariste et réfuté tout « lien » avec elle : « Ils sont venus défendre leur candidat » qui se présentait « dans une autre circonscription ». 
Mais selon Mathias Destal, le journaliste de Marianne présent, Serge Ayoub était lui « clairement venu pour faire campagne pour Marine Le Pen, avec des tracts qui concernaient bien la 11e circonscription (celle de Le Pen – Ndlr) », tout en profitant « du cirque médiatique pour se faire connaître ».
Plus important encore : ce jour-là, aux côtés d'Ayoub, on trouve Yohan Mutte (cercle violet), impliqué dans l'attaque du bar gay à Lille en avril 2013, Olivier Vivien (cercle rouge) et un certain Serge, surnommé « Sergueï » (cercle vert). Ces deux derniers sont aussi présents… au défilé du 1er Mai du FN, respectivement en 2012 et 2013.

Serge Ayoub (au 1er plan) tracte avec ses militants sur le marché d'Hénin-Beaumont, le 1er juin 2012, à 11h30.  
Serge Ayoub (au 1er plan) tracte avec ses militants sur le marché d'Hénin-Beaumont, le 1er juin 2012, à 11h30. © Mathias Destal / Marianne
Les militants de Serge Ayoub, le 1er juin 2012, sur le marché d'Hénin-Beaumont. En rouge, Olivier Vivien. En vert, Sergueï. 
Les militants de Serge Ayoub, le 1er juin 2012, sur le marché d'Hénin-Beaumont. En rouge, Olivier Vivien. En vert, Sergueï.© Mathias Destal / Marianne
Le même Sergueï au 1er-Mai du FN, en 2013. 
Le même Sergueï au 1er-Mai du FN, en 2013.© Capture d'écran Canal Plus

Car des passerelles existent aussi au sein du service d’ordre des événements du FN. Ainsi, Olivier Vivien (cercle rouge) et Daniel Mack (cercle jaune) jonglent entre leurs prestations d'agents de sécurité pour le Front national et leurs apparitions au sein des JNR :
Olivier Vivien (cercle rouge) et Daniel Mack (cercle jaune) assurent la sécurité du défilé du 1er Mai du FN, en 2012.  
Olivier Vivien (cercle rouge) et Daniel Mack (cercle jaune) assurent la sécurité du défilé du 1er Mai du FN, en 2012. © Reflexes

Deux semaines plus tard, le 13 mai 2012, les mêmes défilent en effet avec les JNR, à l'occasion du rassemblement traditionnel de l'extrême droite radicale, à Paris :
Olivier Vivien (cercle rouge) lui aussi avec les JNR, le 13 mai 2012. 
Olivier Vivien (cercle rouge) lui aussi avec les JNR, le 13 mai 2012.© Reflexes
Daniel Mack (cercle jaune) avec les JNR le 13 mai 2012. 
Daniel Mack (cercle jaune) avec les JNR le 13 mai 2012.© Reflexes

Les passerelles sont aussi visibles à l'occasion des élections. Ainsi, l'ancienne conseillère régionale frontiste Sylvie Langlois (exclue en 2008 du FN), était candidate aux législatives de 2012 sous les couleurs du Front populaire solidariste d'Ayoub (qui réunit plusieurs groupuscules régionaux), dans la 8e circonscription du Nord :
Sylvie Langlois candidate pour les législatives de 2012 sous les couleurs du parti de Serge Ayoub, avec qui elle pose à droite. 
Sylvie Langlois candidate pour les législatives de 2012 sous les couleurs du parti de Serge Ayoub, avec qui elle pose à droite.© Blog de Sylvie Langlois.

Cette porosité s’étend à d’autres figures du Rassemblement bleu Marine (RBM). Le 29 septembre 2011, Serge Ayoub accueille au Local Christian Bouchet, candidat frontiste aux cantonales de 2011 et aux législatives de 2012 en Loire-Atlantique, pour une conférence sur la Syrie.
 
L'affiche annonçant la venue de Christian Bouchet au Local en 2011 et son affiche de candidat FN aux législatives de 2012. 
L'affiche annonçant la venue de Christian Bouchet au Local en 2011 et son affiche de candidat FN aux législatives de 2012.

Bouchet ne lui est pas inconnu, il fut secrétaire général de Troisième Voie et signe dans son journal, Salut public, comme en témoigne cette Une :
La une de Salut Public (novembre 2012), le journal de Serge d'Ayoub, où Christian Bouchet apparaît parmi les auteurs. 
La une de Salut Public (novembre 2012), le journal de Serge d'Ayoub, où Christian Bouchet apparaît parmi les auteurs.

Christian Bouchet a également animé le site VoxNR, nationaliste-révolutionnaire, antisioniste et pro-iranien. Mais ces liens ne semblent pas déranger Marine Le Pen, qui l'a à nouveau investi pour les municipales de 2014, à Nantes.
 
M. Le Pen et C. Bouchet (à droite) lors de la présentation des têtes de liste des Pays-de-la-Loire, le 26 septembre 2009. 
M. Le Pen et C. Bouchet (à droite) lors de la présentation des têtes de liste des Pays-de-la-Loire, le 26 septembre 2009.© Reflexes

Pas plus qu’elle n’est gênée par son fils, Gauthier Bouchet, qui pose devant un portrait de Bachar el-Assad, lors d’un voyage en Syrie avec son père, à l’été 2011. Ce responsable du Front national de la jeunesse (FNJ) figure sur la liste FN pour les municipales à Saint-Nazaire et est membre de la délégation “communication numérique” du parti.
 
Gauthier Bouchet posant devant un portrait de Bachar El-Assad, à l'été 2011, en Syrie. 
Gauthier Bouchet posant devant un portrait de Bachar El-Assad, à l'été 2011, en Syrie.© dr
Gauthier Bouchet posant avec Marine Le Pen. 
Gauthier Bouchet posant avec Marine Le Pen.© dr

Plus récemment, le 15 mai, Serge Ayoub a reçu au Local le médiatique Robert Ménard, candidat soutenu par le FN pour les municipales à Béziers.
Sur le compte Facebook de Serge Ayoub. 
Sur le compte Facebook de Serge Ayoub.

C'est d'ailleurs sur Serge Ayoub – accompagné de Rodolphe Crevelle, militant anarcho-royaliste à la tête du groupuscule le Lys noir –, que l'ancien président de Reporters sans frontières comptait s'appuyer pour sa campagne. 

2. Les liens avec le GUD 
C'est avec le GUD (Groupe union défense), organisation étudiante d'extrême droite, que les liens sont plus difficiles à masquer pour le FN. Dans l’entourage de la présidente du FN, plusieurs anciens gudards jouent les conseillers officieux. C'est le cas de l’avocat Philippe Péninque – qui a ouvert le compte suisse de Jérôme Cahuzac en 1992. Cette année, Mediapart l'a aperçu dans la foule du 1er Mai du FN, où il écoutait le discours de la présidente du FN en compagnie de Jean-Claude Nataf, homme de réseaux et de la Ligue de défense juive (LDJ), organisation d'extrême droite sioniste :
Philippe Péninque (cheveux blancs) lors du défilé du 1er-Mai du FN, en 2013, avec Jean-Claude Nataf (avec le bonnet). 
Philippe Péninque (cheveux blancs) lors du défilé du 1er-Mai du FN, en 2013, avec Jean-Claude Nataf (avec le bonnet).© Mediapart
Philippe Péninque écoutant le discours de Marine Le Pen, le 1er Mai 2013, place de l'Opéra, à Paris. 
Philippe Péninque écoutant le discours de Marine Le Pen, le 1er Mai 2013, place de l'Opéra, à Paris.© Mediapart
 
La plupart du temps invisible, il gravite depuis de longues années dans l'entourage des Le Pen. Il était à leurs côtés lors du fameux discours du fondateur du FN à Valmy, le 20 septembre 2006 :
Philippe Péninque (cheveux blancs) avec Marine et Jean-Marie Le Pen, le 20 septembre 2006 à Valmy. 
Philippe Péninque (cheveux blancs) avec Marine et Jean-Marie Le Pen, le 20 septembre 2006 à Valmy.© Reflexes
 
En avril 2007, c'est lui qui organise la visite de Marine Le Pen à Aulnay-sous-Bois :
Philippe Péninque présent aux côtés de Marine Le Pen lors de sa visite à Aulnay-sous-bois (93), en avril 2007. 
Philippe Péninque présent aux côtés de Marine Le Pen lors de sa visite à Aulnay-sous-bois (93), en avril 2007.© Canal Plus

Aujourd'hui, l'avocat ne renie rien de ses années GUD : « Bien sûr », il voit encore ses anciens membres, « on se connaît tous », expliquait-il il y a quelques mois à des journalistes de Canal Plus. Mieux, il s’« honore d’avoir été au Groupe union défense » et estime que « nous serons considérés, quand l’Histoire va nous rendre raison, rapidement, comme des héros et des résistants ».
Autre homme clé autour de Marine Le Pen, son vieil ami de fac, Frédéric Chatillon. Cet ancien chef du GUD et ex-directeur de la librairie révisionniste Ogmios était prestataire du FN pendant la campagne présidentielle de 2012. On a pu l’apercevoir lors de meetings et déplacements de la candidate, comme la tournée qu'il a organisée en Italie en octobre 2011.
Frédéric Chatillon accompagnant Marine Le Pen lors de son voyage en Italie, le 22 octobre 2011. 
Frédéric Chatillon accompagnant Marine Le Pen lors de son voyage en Italie, le 22 octobre 2011.© Capture d'écran d'un documentaire de Canal Plus.

Il est aussi présent au point presse de Marine Le Pen au Salon des maires, en novembre 2011 :
F. Chatillon avec Steeve Briois (secrétaire général du FN) et Nicolas Bay (secrétaire général adjoint du FN), en novembre 2011. 
F. Chatillon avec Steeve Briois (secrétaire général du FN) et Nicolas Bay (secrétaire général adjoint du FN), en novembre 2011.© Capture d'écran LCP.

La mère de ses six enfants, Marie d’Herbais, amie d’enfance de Marine Le Pen et militante historique du FN, est employée au service de communication du Front national et présente chaque semaine le Journal de bord vidéo de Jean-Marie Le Pen. Elle fut même candidate dans la Sarthe aux législatives de 2012.
Marie d'Herbais est salariée du FN et présente chaque semaine le « Journal de bord » de Jean-Marie Le Pen.  
Marie d'Herbais est salariée du FN et présente chaque semaine le « Journal de bord » de Jean-Marie Le Pen. © dr
L'un des deux comptes Facebook de Marie d'Herbais, qui fut longtemps la femme de Frédéric Chatillon.  
L'un des deux comptes Facebook de Marie d'Herbais, qui fut longtemps la femme de Frédéric Chatillon. © Facebook / Marie d'Herbais

Chatillon est resté très proche de la mouvance néo-fasciste européenne, mais aussi des Syriens du parti Baas. À l'été 2006 puis en mars 2008, il accompagne Dieudonné – « un pote », expliquait-il à Mediapart – dans sa tournée à Damas, où ils apparaissent aux côtés de certains dignitaires syriens comme Manaf Tlass, le fils du général et ancien ministre de la défense, ami d’enfance de Bachar el-Assad (qui a fait défection en juillet 2012).
F.Chatillon (polo rouge) en Syrie à l'été 2006 avec Ahmed Moualek (Labanlieuesexprime), Dieudonné, Thierry Meyssan, Alain Soral. 
F.Chatillon (polo rouge) en Syrie à l'été 2006 avec Ahmed Moualek (Labanlieuesexprime), Dieudonné, Thierry Meyssan, Alain Soral.© dr
Frédéric Chatillon avec Manaf Tlass, Dieudonné et le conspirationniste Thierry Meyssan (tout à droite), en Syrie en 2008.  
Frédéric Chatillon avec Manaf Tlass, Dieudonné et le conspirationniste Thierry Meyssan (tout à droite), en Syrie en 2008. © Reflexes
Frédéric Chatillon avec Dieudonné et le négationniste Robert Faurisson, en 2009, au théâtre de la Main d'or, à Paris. 
Frédéric Chatillon avec Dieudonné et le négationniste Robert Faurisson, en 2009, au théâtre de la Main d'or, à Paris.© Reflexes

En 2011, Chatillon parraine la création du site pro-régime Infosyrie.fr (fermé en janvier 2013). À Mediapart, il ne cache pas ses opinions « Le régime se défend comme il peut, il a raison. Ce n'est pas le monstre que décrivent les médias. Aujourd'hui on cherche un prétexte pour le bombarder. Mais les vrais barbares sont du côté des rebelles. » Il est aperçu à une manifestation de soutien au régime syrien le 30 octobre 2011, dans une période de répression accrue .
 
Frédéric Chatillon (cercle violet) et Olivier Duguet (cercle vert) lors du rassemblement pro-Bachar al-Assad le 30 octobre 2011. 
Frédéric Chatillon (cercle violet) et Olivier Duguet (cercle vert) lors du rassemblement pro-Bachar al-Assad le 30 octobre 2011.© Reflexes

Ce jour-là, d'autres anciens du GUD liés au FN sont présents, comme Olivier Duguet, trésorier jusqu'en mars 2012 de Jeanne, le micro-parti de Marine Le Pen  :
 
Olivier Duguet (à gauche) et Frédéric Chatillon (à droite) lors du même rassemblement. 
Olivier Duguet (à gauche) et Frédéric Chatillon (à droite) lors du même rassemblement.© Capture d'écran d'un documentaire de Canal Plus.

À la tête de Jeanne, Marine Le Pen a placé Florence Lagarde, amie de fac et compagne de l'ex-gudard Jildaz Mahé O'Chinal, bras droit de Chatillon. Autre personnage-clé de ce cercle des anciens gudards: Axel Loustau. Président de la société privée Vendôme Sécurité, prestataire de service du Front national, Loustau a été candidat FN lors des législatives de 1997, dans les Hauts-de-Seine. En 2012, il a assuré une partie de la sécurité du FN, au défilé du 1er Mai et lors de meetings de Marine Le Pen.
Axel Loustau (cercle bleu) et Daniel Mack (cercle jaune) assurent la sécurité du défilé du 1er Mai du FN, en 2012. 
Axel Loustau (cercle bleu) et Daniel Mack (cercle jaune) assurent la sécurité du défilé du 1er Mai du FN, en 2012.© Reflexes
Muni d'une oreillette, Axel Loustau (cercle bleu) se situe devant les Le Pen, tout comme Daniel Mack (cercle jaune). 
Muni d'une oreillette, Axel Loustau (cercle bleu) se situe devant les Le Pen, tout comme Daniel Mack (cercle jaune).© Reflexes

Deux semaines plus tard, il était au traditionnel rendez-vous de l'extrême droite radicale, place de la Concorde, à Paris, devant le cortège du GUD, où il donne l'accolade à Edouard Klein (qui fut le chef du GUD entre 2010 et juin 2012):
Axel Loustau (cercle bleu) avec le GUD, le 13 mai 2012, place de la Concorde, à Paris. 
Axel Loustau (cercle bleu) avec le GUD, le 13 mai 2012, place de la Concorde, à Paris.© Reflexes
Axel Loustau (cercle bleu) salue amicalement Edouard Klein, chef du GUD entre 2010 et juin 2012.Axel Loustau (cercle bleu) salue amicalement Edouard Klein, chef du GUD entre 2010 et juin 2012.© Reflexes

Le même Edouard Klein était lui aussi présent au rassemblement pro-Bachar el-Assad, en 2011:
Edouard Klein à la manifestation de soutien à Bachar El-Assad, à Paris, le 30 octobre 2011.  
Edouard Klein à la manifestation de soutien à Bachar El-Assad, à Paris, le 30 octobre 2011. © Independenza webtv

Klein, un autre élément gênant pour Marine Le Pen. Cet ancien chef du GUD a intégré le FNJ au printemps 2012. Cette année-là, il est d'ailleurs présent à la convention présidentielle de Le Pen, à Lille, les 18-19 février, avec son compère du GUD Baptiste Coquelle, adepte des saluts nazis (voir photos ci-dessous). L'Union de défense de la jeunesse (UDJ), avatar du GUD pour se présenter aux élections universitaires à Paris II-Assas, annonce même leur venue sur son site:
La présence d'Edouard Klein et Baptiste Coquelle à la convention du FN est annoncée sur le site de l'UDJ. 
La présence d'Edouard Klein et Baptiste Coquelle à la convention du FN est annoncée sur le site de l'UDJ.© Capture d'écran du site de l'UDJ sur le blog du Monde "Droites extrêmes".
Baptiste Coquelle faisant le salut nazi, devant un drapeau représentant la croix celtique, emblème du GUD. 
Baptiste Coquelle faisant le salut nazi, devant un drapeau représentant la croix celtique, emblème du GUD.© Reflexes

Trois mois plus tard, Klein est au 1er-Mai du FN, vêtu d’un t-shirt “les jeunes avec Marine”, à nouveau avec Coquelle:
Edouard Klein et Baptiste Coquelle au défilé du 1er-Mai du FN, en 2012. 
Edouard Klein et Baptiste Coquelle au défilé du 1er-Mai du FN, en 2012.© Reflexes

En décembre 2012, on le voit participer à un tractage du FNJ à Angers, où est implanté un autre ancien chef du GUD (des années 1990): Gaëtan Dirand, secrétaire départemental du Maine-et-Loire et tête de liste à Angers pour les prochaines municipales.
Edouard Klein tractant avec le FNJ à Angers, en décembre 2012. 
Edouard Klein tractant avec le FNJ à Angers, en décembre 2012.© Photo publiée sur le site du Front national de la Jeunesse (FNJ).

Plus gênant: Klein et Coquelle apparaissent sur les photos du gala des 40 ans du FN, le 11 décembre 2012, à la Mutualité, à Paris. À leurs côtés, Marion Maréchal-Le Pen (en haut à gauche), le président du FNJ, Julien Rochedy (au centre avec un noeud papillon), son adjoint Paul-Alexandre Martin (à sa gauche) et d'autres membres du bureau national du FNJ et candidats frontistes, comme Anne-Sophie Levêque (Nord – 1ère en partant de la gauche), Julien Leonardelli (Pyrénées-Orientales – 2e en partant de la gauche), Adrien Grosjean (Alpes-Maritimes, 1er en partant de la droite), Julie Abraham (Alsace – 2e en partant de la droite):

Marion Maréchal-Le Pen (en haut à gauche) pose avec des jeunes du parti au gala des 40 ans du FN, le 11 décembre 2011, à Paris. 
Marion Maréchal-Le Pen (en haut à gauche) pose avec des jeunes du parti au gala des 40 ans du FN, le 11 décembre 2011, à Paris.© Reflexes
Edouard Klein (costume noir, de profil) et Baptiste Coquelle (avec les lunettes) au centre.Edouard Klein (costume noir, de profil) et Baptiste Coquelle (avec les lunettes) au centre.© Reflexes
Edouard Klein (à droite) lors du gala des 40 ans du FN, le 11 décembre 2012, à la Mutualité, à Paris. 
Edouard Klein (à droite) lors du gala des 40 ans du FN, le 11 décembre 2012, à la Mutualité, à Paris.© Reflexes

La petite équipe s'est retrouvée à plusieurs reprises. Comme ici, en 2012:
E. Klein et B. Coquelle (arrière plan) avec le président du FNJ, J. Rochedy (au centre) et son adjoint P-A. Martin (à gauche). 
E. Klein et B. Coquelle (arrière plan) avec le président du FNJ, J. Rochedy (au centre) et son adjoint P-A. Martin (à gauche).© Reflexes

Ou le 13 janvier 2013, lors de la manifestation contre le mariage pour tous organisée par la Manif pour tous :
Edouard Klein (à gauche) avec Paul-Alexandre Martin (à droite), le n°2 du FNJ, lors de la manifestation du 13 janvier 2013. 
Edouard Klein (à gauche) avec Paul-Alexandre Martin (à droite), le n°2 du FNJ, lors de la manifestation du 13 janvier 2013.© Reflexes
Edouard Klein (avec l'écharpe à carreaux) lors de la manifestation contre le mariage pour tous du 13 janvier 2013. 
Edouard Klein (avec l'écharpe à carreaux) lors de la manifestation contre le mariage pour tous du 13 janvier 2013.© Reflexes

La députée du Front national collectionne les amitiés sulfureuses : lors d’un défilé du 1er Mai du FN, elle pose avec le rappeur d’extrême droite Fasc, également batteur dans le groupe Franc Tireur Patriote, proche du groupuscule nationaliste et antisémite Renouveau français :
Marion Maréchal-Le Pen lors d'un défilé du 1er-Mai du FN, rue de Rivoli, à Paris, avec le rappeur d'extrême droite Fasc. 
Marion Maréchal-Le Pen lors d'un défilé du 1er-Mai du FN, rue de Rivoli, à Paris, avec le rappeur d'extrême droite Fasc.© Reflexes
 
3. Les liens avec l'Œuvre française 
L'histoire d'un autre groupuscule est étroitement liée à celle du FN : l'Œuvre française (OF), fondée en 1968 sur les ruines de l’OAS et dissoute par le gouvernement en juillet. Ce mouvement pétainiste et antisémite a pratiqué l'entrisme au FN pendant des années, plusieurs cadres frontistes conservant la double appartenance. Et à écouter son fondateur, Pierre Sidos, « de nombreux militants de l'Œuvre française appartiennent encore au FN » aujourd'hui.
 
Jean-Marie Le Pen et Pierre Sidos, en 1994. 
Jean-Marie Le Pen et Pierre Sidos, en 1994.© dr

En 2011, lors de l'élection interne du FN, plusieurs têtes pensantes de l'OF font la campagne de Bruno Gollnisch : Yvan Benedetti, conseiller municipal FN de Vénissieux, bras droit et directeur de campagne de Gollnisch ; Alexandre Gabriac, conseiller régional FN Rhône-Alpes, devenu chef des Jeunesses nationalistes, la branche “jeunes” de l'OF ; Jérôme Guigue (photo ci-dessous), entré au FN en 2006, responsable du DPS (le service d’ordre du FN) Rhône-Alpes ; Christophe Georgy, responsable du DPS Grand Est, candidat FN à plusieurs élections et animateur d’un site à la gloire de Léon Degrelle, ancien Waffen SS et leader du mouvement collaborationniste belge Rex.
P. Sidos, Y. Benedetti et C. Georgy lors de la première rencontre militante de l’Œuvre française à Dijon, le 8 janvier 2009. 
P. Sidos, Y. Benedetti et C. Georgy lors de la première rencontre militante de l’Œuvre française à Dijon, le 8 janvier 2009.© Reflexes
Présentation officielle de Jérôme Guigue pour sa candidature au Comité central du FN, lors du congrès de Tours en 2011. 
Présentation officielle de Jérôme Guigue pour sa candidature au Comité central du FN, lors du congrès de Tours en 2011.© Reflexes

En 2008, encore membres du Front national, Gabriac et Benedetti participaient avec l'Œuvre française à un rassemblement néofasciste en Espagne :
Alexandre Gabriac participant en 2008 avec l'Œuvre française à une manifestation pro-franquiste en Espagne. 
Alexandre Gabriac participant en 2008 avec l'Œuvre française à une manifestation pro-franquiste en Espagne.© Infonacional.com
Yvan Benedetti, Alexandre Gabriac participant avec l'Œuvre française à une manifestation pro-franquiste en Espagne en 2008. 
Yvan Benedetti, Alexandre Gabriac participant avec l'Œuvre française à une manifestation pro-franquiste en Espagne en 2008.© Infonacional.com

On les retrouve en avril 2012 (après leur exclusion du FN) à un rassemblement en hommage à Mussolini, en Italie :
Alexandre Gabriac et François-Xavier Gicquel, l'ex-responsable du FNJ85, à une célébration de Mussolini en Italie, en avril 2012 
Alexandre Gabriac et François-Xavier Gicquel, l'ex-responsable du FNJ85, à une célébration de Mussolini en Italie, en avril 2012© Fafwatch
Alexandre Gabriac à une célébration de Mussolini en Italie, en avril 2012. 
Alexandre Gabriac à une célébration de Mussolini en Italie, en avril 2012.© Fafwatch
Christophe Georgy avec l'Œuvre française, lors d'une célébration de Mussolini en Italie, en avril 2012. 
Christophe Georgy avec l'Œuvre française, lors d'une célébration de Mussolini en Italie, en avril 2012.© Fafwatch

En juillet dernier, Gabriac se recueille sur la tombe de Mussolini pour l'anniversaire de sa naissance :
Alexandre Gabriac se recueille devant le buste de Mussolini, pour l'anniversaire de sa naissance, le 29 juillet 2013. 
Alexandre Gabriac se recueille devant le buste de Mussolini, pour l'anniversaire de sa naissance, le 29 juillet 2013.© Facebook / Alexandre Gabriac


En mars 2011, un événement met en lumière ces doubles appartenances : une photo montrant Alexandre Gabriac faisant un salut nazi suscite un tollé. Marine Le Pen est contrainte de réagir. Elle annonce à grands renforts de médias l'exclusion de Gabriac et dénonce « l’entrisme » de l'Œuvre française. Une grande partie des cadres frontistes membres de l'OF sont exclus, tel Thierry Maillard, militant de longue date dans le groupuscule et responsable du Front national à Reims.
 
Les affiches du candidat FN Thierry Maillard lors des cantonales de mars 2011 et des législatives partielles de décembre 2008. 
Les affiches du candidat FN Thierry Maillard lors des cantonales de mars 2011 et des législatives partielles de décembre 2008.© dr

D’autres seront écartés bien plus tardivement, comme Laura Lussaud, exclue en janvier 2012. Fille et petite-fille de militants frontistes, elle affiche un long CV dans le parti : entrée au FNJ dès ses 13 ans, ancienne secrétaire régionale du FNJ, réélue au comité central du FN en 2011 (après l’élection de Marine Le Pen), candidate FN à Pornic la même année. Elle a rejoint les JN de Gabriac en 2012 et préside le groupuscule « le Clan »  à Lyon. Dans une cinglante lettre ouverte à Jean-Marie Le Pen, elle a dénoncé une « purge » et invoqué son militantisme au FN « depuis toute petite ».
Laura Lussaud (au premier plan), avec les Jeunesses nationalistes à Lyon, le 14 janvier 2012.  
Laura Lussaud (au premier plan), avec les Jeunesses nationalistes à Lyon, le 14 janvier 2012. © Reflexes
Laura Lussaud sur l'estrade du congrès du FN en 2007 à Bordeaux, avec Louis Aliot, Bruno Gollnisch, Marine et Jean-Marie Le Pen  
Laura Lussaud sur l'estrade du congrès du FN en 2007 à Bordeaux, avec Louis Aliot, Bruno Gollnisch, Marine et Jean-Marie Le Pen © dr
Laura Lussaud posant avec David Rachline, secrétaire national du FN (à sa droite) et Jean-Marie Le Pen (à sa gauche). 
Laura Lussaud posant avec David Rachline, secrétaire national du FN (à sa droite) et Jean-Marie Le Pen (à sa gauche).© Reflexes
 
La grand-mère de Laura Lussaud, membre du comité central du FN. 
La grand-mère de Laura Lussaud, membre du comité central du FN.© Site du Front national.

Sa grand-mère, elle, est encore membre du comité national du FN, d'après le site du Front national. En 2011, elle était responsable… du comité de soutien de Marine Le Pen en Loire-Atlantique.
Aujourd’hui, le flou demeure concernant certains cadres frontistes. Comme Amaury Navarranne. Responsable de l’Œuvre française à Toulon, cet ancien chef du FNJ dans le Var demeure membre du bureau du FN varois, mais aussi du comité central du parti :
 
La fiche d'Amaury Navarranne, membre du comité central du FN. 
La fiche d'Amaury Navarranne, membre du comité central du FN.© Site du Front national.

En avril 2012, les Anonymous ont piraté les sites liés aux mouvements d’extrême droite lyonnais et les boîtes mail d’Yvan Benedetti. On y apprend qu’Amaury Navarranne est désormais l’un des bras droits de Benedetti pour l’organisation des camps d’été de Jeune nation. Ce que l'intéressé a démenti à Mediapart.
Parmi les documents piratés par les Anonymous, on trouve des demandes d’adhésion émanant de cadres du FN, mais aussi la liste des membres. Parmi eux, Jean-Marie Cojannot, candidat FN aux législatives de 2012 et aux cantonales de 2011 dans le Vaucluse.

4. Les liens avec les identitaires 
Fin 2011, un cadre du FN détaillait à Mediapart les « contacts individuels mais prolongés » de dirigeants du FN issus du MNR (Steeve Briois, Nicolas Bay, Bruno Bilde) avec ceux du Bloc identitaire (BI), groupuscule anti-islam et xénophobe. La même année, lors des universités d'été du FN à Nice, plusieurs responsables du BI, dont Philippe Vardon, étaient présents lors du discours de Marine Le Pen. 
Entre les deux formations, les liens ont une dimension plus électorale. Aux cantonales de 2011 à Nice, le FN a soutenu Jacques Peyrat, proche des identitaires. En 2012, le Bloc identitaire a réclamé des alliances avec le FN, ce que Marine Le Pen a pour l'instant refusé étant donné leurs divergences idéologiques sur l'Europe notamment. Mais à Nice, Nissa Rebela, la branche locale du Bloc, représenterait un potentiel électoral non négligeable pour le FN.
Le 19 septembre, ces liens prendront une tournure plus officielle, puisque Bruno Gollnisch – membre du bureau politique du FN, député européen, conseiller régional – se rendra à la Traboule, le local des identitaires à Lyon, pour une conférence.
Le 26 février, les identitaires lyonnais avaient déjà reçu Robert Ménard :
Robert Ménard donne une conférence à la Traboule, local des Identitaires lyonnais, le 26 février 2013. 
Robert Ménard donne une conférence à la Traboule, local des Identitaires lyonnais, le 26 février 2013.© Génération identitaire Lyon

L'ancien président de RSF était aussi annoncé le 11 juin chez Jeune Bretagne (né de la scission du Bloc identitaire en 2012) :
L'affiche annonçant la venue de Robert Ménard chez Jeune Bretagne, le 11 juin 2013. 
L'affiche annonçant la venue de Robert Ménard chez Jeune Bretagne, le 11 juin 2013.
 
5. Les sulfureux secrétaires départementaux toujours en place
Les dirigeants du Front national se félicitent régulièrement d’avoir « fait le ménage » dans leur parti. Mais ce grand « ménage » est loin d’être effectif. Y compris parmi les responsables locaux du parti.
Épinglé par StreetPress puis par le livre Bienvenue au Front, Rémi Carillon, secrétaire départemental des Hauts-de-Seine, est toujours en place. Ce candidat FN aux législatives de 2012 s'est illustré par le post sur le site du FN 92, d'une vidéo antisémite de David Duke, ancien du Ku Klux Klan, dont il juge les théories « intéressantes », mais aussi par sa version satirique de La cigale et la fourmi (où il question d’un « gang de cafards immigrés » qui « squattent » « la maison de la fourmi devenue logement social ») ou encore par sa tribune sur le site Les 4 vérités prônant la « méthode forte » « contre l'islamisation ».
Rémi Carillon avec Marie-Christine Arnautu (vice-présidente chargé des affaires sociale) et Marine Le Pen, le 19 septembre 2010. 
Rémi Carillon avec Marie-Christine Arnautu (vice-présidente chargé des affaires sociale) et Marine Le Pen, le 19 septembre 2010.© nationspresse.info

Autre secrétaire départemental maintenu malgré son CV, Vincent Gérard, patron du FN de la Haute-Vienne, candidat frontiste régulier et ex-guitariste du groupe skinhead nationaliste Tolbiac’s Toads.
La pochette (recto) du disque du groupe skinhead nationaliste Tolbiac’s Toads, où figure Vincent Gérard (2e à gauche). 
La pochette (recto) du disque du groupe skinhead nationaliste Tolbiac’s Toads, où figure Vincent Gérard (2e à gauche).© Reflexes
La pochette (verso) du disque, où figure Vincent Gérard comme guitariste, et leur chanson "Il n'y a plus de Français". 
La pochette (verso) du disque, où figure Vincent Gérard comme guitariste, et leur chanson "Il n'y a plus de Français".© Reflexes

En avril 2012 à Limoges, il agresse le patron d’un bar. Marine Le Pen promet qu’il sera démis de ses fonctions s’il est condamné. Mais malgré sa condamnation à quatre mois de prison avec sursis pour « violences avec ou sous la menace d'une arme » (il a fait appel de cette décision), il figurait cette année au 1er Mai du FN, sur l’estrade officielle, comme secrétaire départemental :
Vincent Gérard présent comme secrétaire départemental sur l'estrade officielle du FN lors du défilé du 1er Mai, en 2013. 
Vincent Gérard présent comme secrétaire départemental sur l'estrade officielle du FN lors du défilé du 1er Mai, en 2013.© Reflexes

Jean-Marie Le Pen lui a même renouvelé sa confiance lors d'un déplacement en mai dernier. Et sur le site du parti, il est toujours en poste :
Sur le site du FN, Vincent Gérard apparaît toujours comme secrétaire départemental de la Haute-Vienne. 
Sur le site du FN, Vincent Gérard apparaît toujours comme secrétaire départemental de la Haute-Vienne.© Site du Front national.


6. Les liens sans frontière avec les négationnistes, néofascistes et néonazis 
Le Front national flirte aussi avec des personnalités négationnistes.
Ainsi, en 2011, le FN investit l'ex-MPF Jacques Kotoujansky, pour les cantonales dans l’Yonne. On le retrouve aux universités d'été du FN, en septembre 2011, à Nice, puis à la tribune du colloque santé organisé par le think tank du parti, à Paris, le 10 novembre 2011. Membre du comité d’action programmatique du FN sur la santé, c'est lui qui a rédigé les propositions de Marine Le Pen sur la Sécurité sociale pour la présidentielle de 2012.
Mais Kotoujansky est aussi un médecin révisionniste, comme l'a révélé la journaliste Claire Checcaglini dans son livre Bienvenue au Front (Jacob Duvernet, 2012). Adepte des thèses de Thierry Meyssan, il a donné des conférences sur le 11-Septembre et a créé sa propre association conspirationniste, Vérité & Liberté, visible sur le site kotou.fr dédié à la théorie du complot.
 
Le site "Vérité & Liberté". Depuis la mention du FN a été retirée et Kotoujansky a adopté un pseudonyme. 
Le site "Vérité & Liberté". Depuis la mention du FN a été retirée et Kotoujansky a adopté un pseudonyme.© conspiracywatch.info

Autre exemple, Mathieu Spieser, membre du DPS et du FN dans les Hauts-de-Seine. Ce jeune homme, qui assure régulièrement la sécurité des Le Pen (photos ci-dessous), dialogue avec des négationnistes et antisémites notoires, tels que Robert Faurisson, Hervé Ryssen, Vincent Reynouard, comme en attestent plusieurs mails publiés par le site Fafwatch où il apparaît sous l'identifiant « msierra88 ». Il figurait aussi sur la liste des invités du Forum de la nation de l’Œuvre française, le 15 octobre 2011.
 
Mathieu Spieser (debout à droite) lors du meeting de Marine Le Pen à Toulouse, le 5 février 2012.  
Mathieu Spieser (debout à droite) lors du meeting de Marine Le Pen à Toulouse, le 5 février 2012. © Fafwatch

Mathieu Spieser (debout à gauche) assurant la sécurité de Marine Le Pen, muni d'une oreillette. 
Mathieu Spieser (debout à gauche) assurant la sécurité de Marine Le Pen, muni d'une oreillette.© Fafwatch

Mathieu Spieser assurant la sécurité de M. Maréchal-Le Pen, lors de la manifestation contre le mariage pour tous du 26 mai 1013. 
Mathieu Spieser assurant la sécurité de M. Maréchal-Le Pen, lors de la manifestation contre le mariage pour tous du 26 mai 1013.© Fafwatch

Le 13 janvier 2013, c'est un autre élu connu pour ses déclarations racistes, négationnistes et antisémites (notamment dans les années 1980-1990), qui défile avec le Front national lors de la manifestation contre le mariage pour tous : Nick Griffin, chef du British National Party, parti d'extrême droite britannique. Le député européen a assisté à des meetings du Ku Klux Klan; nié l’Holocauste en le comparant au « canular du XXe siècle », expliqué qu'il rêvait « d'une société entièrement blanche », et prôné la « suprématie blanche ». En 1998, il a été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour incitation à la haine raciale .
 
Nick Griffin (à gauche) à côté de Marion Maréchal-Le Pen (à droite), dans le cortège du FN le 13 janvier. 
Nick Griffin (à gauche) à côté de Marion Maréchal-Le Pen (à droite), dans le cortège du FN le 13 janvier.© Twitter / Nick Griffin

Derrière eux on retrouve… Mathieu Spieser:
Mathieu Spieser derrière Nick Griffin dans le cortège du FN, lors de la manif anti-mariage pour tous du 13 janvier 2013. 
Mathieu Spieser derrière Nick Griffin dans le cortège du FN, lors de la manif anti-mariage pour tous du 13 janvier 2013.© Capture d'écran du Journal de France 2 / Fafwatch

À l'étranger aussi Marine Le Pen conserve des contacts avec des personnages sulfureux. En 2006, lors de la dernière « fête des Bleu-Blanc-Rouge», elle pose avec Manuel Andrino, le leader de la Phalange. Cette organisation fasciste espagnole est alors invitée officiellement à la rencontre annuelle du Front national. D'autres responsables du FN (Jean-Marie Le Pen, David Rachline) prennent aussi la pause avec les Phalangistes
Marine Le Pen en 2006 avec des membres de la Phalange, dont son dirigeant, Manuel Andrino (à gauche). 
Marine Le Pen en 2006 avec des membres de la Phalange, dont son dirigeant, Manuel Andrino (à gauche).© la-flamme.fr

Manuel Andrino, le leader de la Phalange, organisation fasciste espagnole.  
Manuel Andrino, le leader de la Phalange, organisation fasciste espagnole. © dr

En janvier 2012, la présidente du FN se rend aussi au très controversé bal de la Fédération des corporations pangermanistes, à l’invitation du FPÖ, le parti autrichien d'extrême droite. Ce rassemblement annuel de toute l'extrême droite européenne reçoit régulièrement des figures du négationnisme (comme John Gudenus, ex-FPÖ), des responsables internationaux d'extrême droite (le Vlaams Belang belge, le parti national-démocrate allemand – NPD –, le sulfureux Alexander Dugin du parti eurasiste de Russie).
Marine Le Pen y rencontre Martin Graf, député du FPÖ, membre d'Olympia, une corporation secrète interdite aux juifs et aux femmes dont les membres sont chargés de véhiculer, par des biais détournés, des idées néonazies, pangermanistes, antisémites et négationnistes.
 
Marine Le Pen au bal des ligues étudiantes pangermanistes, à Vienne, le 27 janvier 2012. 
Marine Le Pen au bal des ligues étudiantes pangermanistes, à Vienne, le 27 janvier 2012.© blaisegauquelin.com

En 2012, une photo circule, sur laquelle la présidente du FN pose avec Anthony et Grégoire, deux figures du milieu néonazi lyonnais – vraisemblablement en 2006, lors de la dernière « fête des Bleu-Blanc-Rouge », qui était la rencontre annuelle du FN. Anthony (à droite), batteur du groupe néo-nazi lyonnais Match Retour, a notamment participé à la tentative de rassemblement « contre les casseurs », le 22 octobre 2010 à Lyon, à l'issue de laquelle quelque 150 personnes ont été arrêtées.
Sur leurs tee-shirts, ils affichent des symboles nazis : une croix gammée arrondie avec une tête de mort (emblème des SS gardiens de camps) ; un détournement de la marque Londsdale en « LoNSDAPe », renvoyant au parti NSDAP d'Hitler. La présidente du FN assure alors n'avoir pas vu la croix gammée et minimise : « Depuis trois ou quatre ans, j’ai dû me faire photographier 10 000 fois, et encore. »

Marine Le Pen posant avec deux néonazis lyonnais, Grégoire (à gauche) et Anthony (à droite). 
Marine Le Pen posant avec deux néonazis lyonnais, Grégoire (à gauche) et Anthony (à droite).© dr

La famille Le Pen était aussi liée avec l'ancien député européen d'extrême droite Franz Schönhuber (décédé en 2005), auteur en 1982 d'un livre dans lequel il défendait son engagement dans les Waffen-SS :
Marine Le Pen avec Franz Schönhuber. 
Marine Le Pen avec Franz Schönhuber.© dr

Jean-Marie Le Pen et Franz Schönhuber, auteur de « Der Rebel », une biographie de Le Pen. 
Jean-Marie Le Pen et Franz Schönhuber, auteur de « Der Rebel », une biographie de Le Pen.© dr

Franz Schönhuber est l'auteur d'une biographie de Jean-Marie Le Pen intitulée « Le rebel ». 
Franz Schönhuber est l'auteur d'une biographie de Jean-Marie Le Pen intitulée « Le rebel ».© dr
 
 
Pendant plusieurs mois, Mediapart a accumulé une centaine de documents (photos, affiches, tracts, mails, captures d'écran), dont une partie exclusive, démontrant l'existence de liens entre le Front national et les groupuscules de l'extrême droite la plus radicale. Nous avons ensuite réalisé un travail de vérification de ces documents, avec l'aide de plusieurs sources (chercheurs, policiers), afin de les dater et d'en identifier les protagonistes.
Cette enquête a été réalisée en partie en collaboration avec le site d'information antifasciste Reflexes, dont certaines photos sont issues. Mediapart en a publié une version courte dans le magazine Polka de septembre-octobre 2013.
Sollicitée, Marine Le Pen n'a pas donné suite à notre demande d'entretien. De même que son bras droit, Florian Philippot, sollicité sur les liens entre la galaxie FN et le régime syrien, et Christian et Gauthier Bouchet, contactés à deux reprises via la responsable du FN de Loire-Atlantique. Frédéric Chatillon a été interviewé le 9 septembre. Contacté, Olivier Duguet n'a pas souhaité nous rencontrer et n'a accepté de répondre à nos questions que par email. Sur ses liens avec le régime syrien, il a simplement évoqué « une relation amicale » avec F. Chatillon « qui justifie que vous ayez pu m’apercevoir à ses côtés sur certains clichés à certaines occasions ».

82 commentaires:

  1. Alors que faire,le PS n'est pas un parti de tromperie depuis des décennies vis à vis des milliers d'ouvriers dans notre région.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le parti socialiste n est pas socialiste parce que les solferiniens ne le sont pas. signé SR71

      Supprimer
    2. Le socialisme au PS ? Au mieux une posture, au pire une imposture

      Supprimer
    3. La différence entre les nazis et le FN c'est que les nazi étaient socialistes (national socialiste)

      Supprimer
    4. Les nazis n'étaient pas plus socialistes que ma grand-mère. "National-socialiste" est un nom inventé pour attirer le peuple à adhérer aveuglement à une doctrine le menant dans le gouffre de l'immonde.

      Supprimer
    5. Nazi = diminutif de "socialiste national" (l'adjectif vient après le nom). Si vous niez la communauté d'idées du NSDAP avec le socialisme, ne venez pas nous faire la leçon sur le PS qui serait selon vous socialiste.

      Supprimer
    6. Je confirme le propos de Mymy, et c'était d'ailleurs la même chose dans la France de Vichy, où le nationalisme antisémite se cachait derrière une étiquette de "socialisme national" (les mêmes mots inversés que chez Adolf...) pour tromper les travailleurs !

      Supprimer
    7. La charrette du passé est pleine.il serait interressant de la lacher et de ne plus l alimenter elle se dissoudra d elle pendant qu on regarde derriere on ne vit pas le present et on ne ce projette pas vers le futur.OUI au devoir de memoire NON a la dictature de la mémoire. Nous avons un devoir de mémoire avec la guerre d algerie le colonianisme en général

      Supprimer
  2. Une vraie pieuvre marine

    RépondreSupprimer
  3. Une envie de "rendre" me prend en regardant ce post Pourquoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce qu'elle est belle la France. Il suffit de regarder comment sont traités les clandestins à Calais et les Roms pour gerber. C'est pas du Lepen ça pourtant. Juste une banalisation de la chasse à l'étranger.

      Supprimer
  4. Pause fiscale en 2014 annoncée par Moi Je, aussitôt contredit par son premier ministre qui parle de 2015. Dette qui explose, pour atteindre pratiquement 95% du PIB, soit 30.000 euros par Français. Matraquage fiscal, coupes sombres sur les familles des classes moyennes, cela va devenir confiscatoire de travailler ! Et l'on crie à droite comme à gauche "attention danger" pour les municipales de 2014. A qui la faute, sinon à tous ces politiques moralistes qui ont LA SOLUTION quand ils sont en campagne, et qui font précisément le contraire une fois élus. La potion magique du pouvoir leur font perdre tout discernement et surtout le désir de garder à tout prix leur confortable train de vie. Alors, pas étonnant que les extrêmes, de gauche comme de droite, aient de beaux jours devant eux.
    Ah, si seulement les bulletins blancs avaient une action sur les scrutins... électoraux...

    RépondreSupprimer
  5. Coluche : Si les élections changeaient quoi que ce soit, ça fait longtemps qu'elles seraient interdites...surtout en socialie solferinienne. rappel de :BLACKBIRD

    RépondreSupprimer
  6. En utilisant ou "comprenant" le discours de l'extrême droite, les partis politiques français, les médias ne font que légitimer leur présence sur l'échiquier politique. C'est ainsi qu'à la "faveur" des crises économiques et sociales ( en dehors d'elles l'extrême droite pèse entre 1 et3 pour cent), les partis racistes et fascisants se posent en dernier recours contre les "tous pourris".
    Ils lissent leurs discours, vont lancer des actions de bienfaisance ( si, si, cela va venir...devant les caméras bien sûr!), vont défendre le peuple et les travailleurs (!!!) et vierges ou presque de toute expérience gouvernementale, vont jouer les sauveurs.
    Ne soyons pas dupes ( la main levée hitlerienne ne serait qu'un emprunt à l'Antiquité!!!), ne soyons pas naïfs (les partis d'extrême droite s'associent toujours à des politiques anti-sociales et conservatrices avec des crânes rasés ultra violents comme "police"), ne soyons pas stupides ( et non, tous nos malheurs ne viennent pas des étrangers, cela s'est déjà dit et a été ensuite infirmé...)
    Propos tenus, en "plaisantant" bien sûr, en Grèce par les membres de "L'aube dorée", parti néonazi entré au Parlement:
    "Je suis prêt à ouvrir les fours, à transformer les étrangers en savon pour laver les voitures et les trottoirs".
    Outrances? Les dirigeants du FN cachent leur idéologie, leurs attaches très spéciales avec des groupuscules ultra violents et profondément racistes car ils veulent accéder au pouvoir.Pourront-ils se dissoudre dans notre système démocratique?
    Pour ma part, je n'en ferai jamais le pari.Ma réponse est cent fois non.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que je n'ai pas réagi, tant j'étais abasourdie à la lecture de cette réalité...Et autour de moi on a beaucoup parlé de cet article et chacun essayait de digérer. Je pense que ce n'est pas le nombre de commentaires qui sert de thermomètre.

      Supprimer
  7. Comme disait Winston Churchill "les fascistes de demain s'appelleront eux-mêmes antifascistes"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Churchill en terme de raciste se posait bien là: http://www.monde-diplomatique.fr/2015/11/DESQUESNES/54219
      La multiplication contre nature et de plus en plus rapide des faibles d'esprit et des malades psychiatriques, à laquelle s'ajoute une diminution constante des êtres supérieurs, économes et énergiques, constitue un danger pour la nation et pour la race qu'on ne saurait surestimer... Il me semble que la source qui alimente ce courant de folie devrait être coupée et condamnée avant que ne s'écoule une nouvelle année.
      Winston Churchill (trad. Wikiquote), 1910, dans Propos de Churchill au premier ministre Herbert Henry Asquith, paru The Churchill you didn't know, Guardian, 28/11/2002, Amy Iggulden.
      Je ne comprends pas la pruderie que l'on manifeste envers l'utilisation du gaz. Je suis profondément favorable à l'utilisation de gaz-poison à l'encontre de tribus barbares.
      Winston Churchill (trad. Wikiquote), 1919, dans Courrier écrit lorsqu'il était président du Air Council, paru The Churchill you didn't know, Guardian, 28/11/2002, Amy Iggulden.

      Supprimer
  8. Dix commentaires seulement pour un dossier comme celui là,c'est gênant. Pour l'audimat, dites; socialistes ripoux, Binaisse....l'amour est dans le pré, journaux de TF1. Oui, désespérant..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les commentaires sont une chose. Les visites, une autre : or le nombre de ces dernières a été légèrement supérieur...

      Supprimer
    2. N'hésitez pas à faire quelques piqûres de rappel. Je ne pense pas que cela soit contre-productif. Merci.

      Supprimer
    3. Dix commentaires seulement pour un dossier comme celui là,c'est gênant.

      Disons plutôt que vouloir utiliser la peur pour protéger ses intérêts ou ceux de plus haut (donnant donnant) ça ne marche plus .
      Plus de 30 années de magouilles au sein du PS prouvées, condamnées mais à la hauteur des actions fait que les citoyens ne se rallieront plus aux combines de Alpern, Piret car rappelons nous aussi que ces deux webmasters et blogs sont inconnus aux yeux des contribuables héninois et beaumontois.

      Utiliser des photos souvent truquer pour inciter les gens à ne pas voter FN est un moyen en défaveur du PS , je parle en tant que ancien socialiste ,j'y ai cru aussi quelques années aussi le temps de retrouver mes esprits grâce à toutes les lignes que j'ai pu lire sur ces profiteurs du système font que je voterai pour Briois pour lui donner sa chance et lorsque j'aurai les preuves du changement de notre ville je continuerai en 2017 avec Marine Le Pen même si vous censurez mon commentaire et croyez moi beaucoup me suivront.
      Ce n'est pas moi qu'il faut blâmer c'est à ceux dont généreusement vous faites de la publicité parfois mensongère .
      Croyez-vous vraiment monsieur Alpern que vos méthodes valent vraiment le sacrifice des Héninois et Beaumontois ?!

      Supprimer
    4. Encore un exemple , de la mauvaise foi et de l'endoctrinement au FN !

      - "les citoyens ne se rallieront plus aux combines de Alpern, Piret car rappelons nous aussi que ces deux webmasters et blogs sont inconnus aux yeux des contribuables héninois et beaumontois"
      Quelqu'un peut-il m'expliquer ce que signifie ce charabia ? De l'"appris par coeur", mal digéré, probablement...
      Parce que je ne comprends pas en quoi des webmasters inconnus ne pourraient s'exprimer. Pourquoi seraient-ils inconnus des 45% d'Héninois contribuables? Cela signifierait qu'ils sont connus des 55% d'Héninois non contribuables...

      - "Utiliser des photos souvent truquer". On peut supposer donc que Médiapart et tous ceux qui ont repris cet article seront cités en diffamation, vu la propension de ce parti à le faire...tous azimuts. Ce qui ne sera évidemment pas le cas, toutes les photos étant référencées.
      Encore une expression apprise entre copains du FN.

      Cela en dit long sur la liberté d'opinion et l'esprit critique qui règnent au sein du FN. C'est encore pire que l'on pensait pour l'avenir d'HB si le FN gagnait 2014

      Supprimer
    5. Et ben, si ils sont tous comme ça au FN, ça promet!

      Supprimer
    6. Et 4 ans plus tard le sectarisme fait encore loi chez nos apprentis franco-facho à tel point que certains rallient leur cause à force d'intox lancé par des groupuscules de l'extrême droite ! En tout cas super travail alpern!! dommage qu'il date d'il y a 4ans, ça aurait put lui foutre un bon coup de plomb de l'aile durant les presidentielles un tel sujet.

      Supprimer
  9. Des "boeufs" disaient Briois...Il avait donc compris qui sont ses militants

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si ce militant n'était pas représentatif du FN?

      Supprimer
  10. Je me demande si le commentaire de 9H29 n'est pas un canular pour ridiculiser le FN. C'est trop gros pour être vrai.

    RépondreSupprimer
  11. Peut etre que Juliette Mopty de Montigny décapitée à la hache par les nazis c'est aussi de l histoire truquée.Pour info.Hier soir en gréce un militant anti-fasciste a été assassinée par les nervis du parti d'extrème droite Aube dorée.L'agression de militants se multiplie et également en France depuis plusieurs semaines.Les francais veulent de la sécurité dans leur quartier.qu'ils mettent le FN et ses groupuscules au pouvoir et ils auront la guerre civile.pourtant les images de cruauté dans certains pays arabes déchirés par des conflits internes devraient faire réfléchire.

    RépondreSupprimer
  12. Et Mary qui se plaignait de seulement 10 commentaires. Elle a mis le feu aux poudres et fait réagir le "boeuf" de 9H29 et tous ceux qui s'étaient tus.

    RépondreSupprimer
  13. J'en ai froid dans le dos

    RépondreSupprimer
  14. Merci, AA. Je n'arrivais pas à convaincre ma belle-mère. Elle en a ras le bol de Binaisse, Bouquillon, etc...Je lui ai expliqué ce que vous appelez les tromperies du FN, mais rien n'y faisait. Aujourd'hui elle a craqué à la vue des photos avec salut nazi, le Pen au bal, les uniformes...Mais elle me demande pour qui elle va voter.

    RépondreSupprimer
  15. Surtout quand on sait que les posts ANONYMOUS ne viennent que d'une seule personne afin de truquer le nombre d'intervenants.
    Vous êtes sur que monsieur Briois ne cache pas du gaz sarin dans son grenier en cas de défaite, ne vous étonnez pas que vos enfants et petits enfants vu l'âge ici se rallient au FN par trop de médiocrité et de bourrage de crâne par vous même, les soixant-hui'tares, nostalgiques de la période sombre.

    Sympa de prendre les riverains de l'Abbaye pour des "boeufs" ils s'en souviendront, et non pas representatif du FN, mais c'est l'habitude ici de prendre ceux qui pensent autrement que les livres roses ou rouges d'être du FN , le jugement se fait aussi avec les fautes, si tu fais des fautes tu es feneu.
    Cataloguer selon qui ou quoi sur ce blog de collabos.
    La pitié c'est tout ce que vous m'inspirez !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou l'art de faire semblant de ne pas comprendre...
      - j'ai écrit ce matin, sur le même sujet : "Si je comprends bien, vous m'accusez de rédiger des commentaires anonymes. Encore une facette des méthodes FN : l'insinuation... Mais je ne suis pas sûr que cela prenne!"
      - c'est bien Briois qui a qualifié les habitants de Darcy de "boeufs"...

      Décidément, même face aux preuves des "amitiés particulières" du FN, il en est encore qui doutent ou, tout simplement, noient le poisson...

      Supprimer
  16. Chacun y va de son commentaire assassin mais une des raisons pour faire barrage au FN est sur ce lien.

    http://www.bfmtv.com/politique/senateurs-refusent-non-cumul-mandats-eux-memes-605824.html

    RépondreSupprimer
  17. Les choses me paraissent simples.
    Le FN était encore, il y a quelque temps, un parti qui rassemblait les nostalgiques de Vichy et qui a surfé sur la vague OAS. JM Le Pen n'a cessé de proférer des insultes racistes et antisémites pour lesquelles il a été, à de nombreuses reprises, condamné.
    Sa fille, qui a repris le flambeau, a voulu élargir les bases de son mouvement et a soigneusement tout fait pour que des propos racistes soient interdits, tout au moins en public. De plus, elle profite du mépris des partis traditionnels à apporter des réponses crédibles au désarroi des classes populaires et moyennes qui se sentent abandonnées. Malgré un programme qui mêle les credo anciens (racisme devenu préférence nationale, lutte contre l'immigration) à des relents nationalistes et au repli sur soi(sortie de l'euro et de l'Europe, par exemple, ou à un protectionnisme désuet), le FN monte, monte...
    La plupart de ceux qui sont proches ou se rapprochent du parti, pensent que le racisme frontiste n'existe plus. Aussi quand une étude, comme celle de Médiapart vient rappeler qu'en vérité les fondements du FN sont toujours les mêmes ("dis-moi qui sont tes amis, je te dirai qui tu es"), ces sympathisants ont de la peine à y croire et certains, mêmes, ne veulent pas voir (voir le commentaire de 9H29 qui parle même de photos truquées).
    Si encore, il y avait une offre politique crédible, ils sauraient vers qui se tourner. Las...

    RépondreSupprimer
  18. Actuellement, Dieudonné est partie faire un spectacle en THAILANDE à PUKHET, là ou se trouve Eric Miné, qui se trouve être à la tête du Rassemblement Bleu Marine des français à l’étranger là bas, qui a connu un succès électoral en 2014

    RépondreSupprimer
  19. Le type avec la baguette à côté de coquelle, ressemble à un thierry qui faisait de la pub pour asselineau soi disant à partir du japon il y a quelques jours. Dans sa vidéo, il interpellait soral et désignait des journalistes : entre autres cohen, lescure, ces juifs, etc... A mon avis ce type est débile ou il était bourré je ne sais pas.

    RépondreSupprimer
  20. ni contre ni pour, mais ça prouve bien qu'on fait dire ce que l'on veut aux photographies sorties de leur contexte, et bien malin qui peut lors d'une "soirée" connaître ou bien connaître ses voisins de table.

    RépondreSupprimer
  21. de Boulanger: Drumont, Deroulette, Barres, Maurras, tout ces noms sont d'extrème droite. De Poujade (dont JM Le pen était député et N 2), aux croix de feu tous partageaient le nationalisme, le clericarisme,l'anti réplucanisme l'anti juif et maintenant l'anti musulman BREF TOUT CE QUI ETAIT ANTI FRANÇAIS !
    je suis un Français Madame Le Pen . Patriote, gaulliste et Mitterrand!! Revoyez l'Histoire de notre pays§ ON APPRENDS BEAUCOUP DE CHOSES!!
    Vous semez la peur au sein de not peuple. Et les ouvriers vous croient, vous qui croulez sous les millions de vos sociétés écrans et secrétés!!
    Et je SUIS CONTRE VOUS ET TOUT CE QUE VOUS REPRÉSENTEZ!!
    FRANÇAIS FRANÇAISES AIDEZ MOI à chasser ces profiteurs du peuple, avec l'argent des russes POUTINE qui veut que la Mort physique de l'Europe comme il la fait en Tchétchénie ou en Crimée et les comptes en Suisse!!
    DÉGAGEZ LES!! CA FAIT 60 ANS QU'ILS RÊVENT DU POUVOIR!! DÉGAGEONS CES LE PEN ET LEUR ENTREPRISE COMMERCIALE ET FAMILIALE QU'EST L'A FRONT NATIONAL..

    RépondreSupprimer
  22. Un beau mélange qui minimise le rôle de Gollnisch à Lyon, La Traboule est toujours bien implantée et les identitaires occupent quartiers après quartiers, une influence toujours croissante et se rapprochent bien sûr des lieux d'enseignement où les maîtres comme Faurisson ont été virés pour négationnisme, et tout ça avec quel argent ? Celui des campagnes du FN.

    RépondreSupprimer
  23. envie de vomir ,mais je commence par éviter ma propre haine...S'ils arrivent à me la faire ressentir, , je suis perdue...

    RépondreSupprimer
  24. On a vu le jeune qui trainé avec le copain du copain du beau-frère de la cousine qui était là, mince on est en état de Droit, mais pour certains, c'est plus qu'une preuve ! La Justice n'est pas avec vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci il ne laisse aucune chance a ceux qui se trouve sur les photos de s expliquer

      Supprimer
  25. "L'ancien leader des skinheads parisiens, dont sont issus les agresseurs de Clément Méric."

    Déjà ça commence bien !!
    Il me semble que c'est Clément Meric et ses potes d'extrême gauche qui ont commencé à agresser verbalement, qui ont voulu en découdre avec les skinheads !!!
    Donc si l'article commence par une erreur voir pire, par un mensonge, que penser du reste de l'article ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et en quoi une agression verbale devrait justifier une agression physique qui de surcroît se termine en meurtre ? serait-ce une pensée bien simpliste de votre part pour discréditer le reste de l'article ?

      Supprimer
    2. Clément Méric a été tué par ces sauvages, comment pouvez-vous parler d'un mensonge ?? Que vous faut-il de plus ????

      Supprimer
  26. Y a t il vraiment des "démocrates" qui assumeraient de ne pas avoir TOUT fait pour empêcher ces haineux d'arriver au pouvoir dans une semaine ??? On peut penser et dire et écrire tout ce qu'on veut, le bulletin MACRON est la seule petite pierre que chacun peut venir poser le 7 mai pour construire un rempart... libre à chacun ensuite de reprendre sa pierre et même de la balancer dans la tronche d'Emmanuel dès le 8 mai !

    RépondreSupprimer
  27. On s'en fou de vos photos et allégations sur les Le Pen. Si vous voulez ,on peut aussi mettre des photos et des reportages sur le PS et tout les autres partis qui ont enfoncés et mit le chaos en France! La guerre civile si le FN gagne aux élections ! Mais malheureux ! Vous êtes déjà quasiment dedans depuis des années ! Des centaines si pas des milliers de voitures brulées chaque année au nouvel-an ! Normal ça!!! Des milliers de migrants soi disant de guerre ... Des émeutes, des zones de non droits, des bandes urbaines , des agressions même sur la police , des attentats , retour des combattants de l'Ei,daesh en France et partout en Europe! normal aussi ça ! etc etc ! Vous croyez pas qu'il est temps de remettre un peu d'ordre ! Où est-elle la "douce France" de ma jeunesse !

    RépondreSupprimer
  28. Malheureusement ce genre de billet n'a absolument aucune incidence sur les personnes qui votent FN.
    Vous pouvez dire/écrire/alerter tout ce que vous voulez, aujourd'hui ceux qui votent FN non seulement sont parfaitement conscients du fait qu'il y ait des racistes, des xénophobes, des homophobes et même des néo-nazis parmi les cadres, s'est f... royalement et assument totalement leur vote.
    Qu'est-ce qu'ils en ont à f... ?! Très peu d'entre eux (parce qu'il y en a quelques uns) sont arabes, juifs, noirs, asiatiques ou gays, donc ils ne sont pas concernés.
    "On va casser de l'arabe/du noir/du juif/du jaune/du PD ? Et alors ?! Qu'est-ce que j'en ai à f... ?! Je suis rien de tout ça ! Et puis ça fera du ménage !"
    Donc dans l'absolu ce genre de billet c'est bien, ça peut donner bonne conscience à l'auteur, éventuellement à ceux qui le lisent et qui approuvent, mais faut pas se faire d'illusion, ça ne fera pas changer d'opinion les électeurs du FN qui 1) ne le lieront même pas 2) en ont rien à f... 3) assument totalement de voter et d'être des racistes, des xénophobes, des homophobes et même des néo-nazis car ils ne se sentent absolument pas concerné... du moins jusqu'à ce que leur collègue/voisin "disparaisse" du jour au lendemain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça sert aussi à informer
      et ce sera peut-être diffusé par d'autres,
      et si une personne change d'avis, ce sera déjà ça de gagner.
      Ne négligeons aucune de ces initiatives.

      Supprimer
    2. Comment pouvez-vous penser que (tous ?) les électeurs du FN se fichent de ce genre de billet qui met le doigt où ça devrait faire mal, au motif qu'ils ne sont ni arabes, ni juifs, ni noirs, ni asiatiques, ni gays (ça fait déjà du monde !) ?
      Il faudrait être arabe ou juif ou noir ou asiatique ou gay pour s'inquiéter d'une société future dirigée par le FN, où son prochain immédiat serait constamment en danger, pour le seul crime d'être ce qu'il est, simplement parce qu'il est né ?
      Les électeurs du FN seraient si stupides, égoïstes et cruels ?

      Ce billet a pour but de déciller les yeux de ceux qui se sont laissés endormir ces dernières années par des discours démagogiques caressant dans le sens du poil, qui risquent de mener notre pays à la régression voire à la guerre civile tous les w-ends.

      Supprimer
    3. 720 000 visites en 5 jours...

      Supprimer
    4. "Ce billet a pour but de déciller les yeux de ceux qui se sont laissés endormir ces dernières années par des discours démagogiques"
      Ok, mais parmi l'électorat du FN, combien de personnes vont TOUT lire ? Parmi ceux-là, combien ne vont PAS penser que ce sont un tissu de c... (aux vues des commentaires, il y en a légion) ? Parmi ceux-là encore, combien vont finalement se dire "Je ne voterai pas pour Le Pen" ?
      La réponse est "TRÈS TRÈS PEU".
      Alors, à quoi bon un (si long) article ?

      Sinon, Mymy, pour répondre à votre question : "Les électeurs du FN seraient si stupides, égoïstes et cruels ?" Eeeuuuhhh, l'immense majorité... oui, malheureusement. Il n'y a qu'à regarder combien il y a d'électeurs du FN qui font partie d'une association LGBT, d'Emaüs, des Restos du coeur... Ça serait comme demander à un(e) végane de manger un steack de charolaise.
      "Il faudrait être arabe ou juif ou noir ou asiatique ou gay pour s'inquiéter d'une société future dirigée par le FN (...) ?" Non (j'en suis l'exemple), mais vous savez comme moi, qu'étant donné que cet article s'adresse (principalement) aux sympathisants et électeurs du FN et que ces derniers ne sont (pour très peu d'entre eux) arabes, juifs, noirs, asiatiques ou gays, l'incidence de ce genre d'article est (quasi) nulle.

      Supprimer
  29. Super article . MAIS COMMENT AVEZ VOUS PU OUBLIER Claude Herman ? http://www.greffiernoir.com/charlie-hebdo-amedy-coulibaly-claude-hermant-kouachi-suvivalisme-seth-outdoor-bad-terrorisme

    RépondreSupprimer
  30. comment avez vous pu oublier celui là ? c est le lien directe entre "l etat profond" et le FN . Entre le terrorisme et le FN . Le tout, couvert par nos grand partis politique http://www.greffiernoir.com/charlie-hebdo-amedy-coulibaly-claude-hermant-kouachi-suvivalisme-seth-outdoor-bad-terrorisme

    RépondreSupprimer
  31. Propagande anti FN,pas pire que le parti mondialiste à Macron qui veut dissoudre la France dans une communauté internationale contrôlée par les anglo-saxons.

    RépondreSupprimer
  32. et Si on parlait des autres Partis,, La droite qui a soutenu le terrorisme en Libye? un état détruit une propagation extrémiste en Europe et ça continue du coté Grèce et Italie, les attentats seront toujours là,, parlant de cette PS qui aide et soigne et entraîne des terroriste ISIS, DAESH, en collaboration avec des états terroristes comme ARABIE QATAR,, l'opposition modérée de fabius qui a a soutenu des terroristes mangeur d'homme violeurs des filles,, tout ça ,, selon vous est ce que c'est pire ou moins pire de ce que vous publiez sur ce site, et vu que vous êtes suisse, vous appliquez la loi du nationalisme en SUISSE,, les suisses passent avant les résidents, celui qui fait une erreur grave meme s'il a la nationalité suisse, et origines etrangeres, il est expulsés , vous êtes nationaliste chez vous ,, alors svp,, cessez de diaboliser FN,, je ne le soutien pas,, mais rien qu'il est contre les SAOUDIENS DE MERDE et lES ÉTATS DU GOLFS et qu'il ne soutient pas les terroristes,, je voterai pour eux,, même si je suis opposant,, 50 ANS PS ET DROITE sont aux pouvoir et le résultats= on est dans la merde,, le riche plus riche et le pauvre plus pauvre,, et CRIF chie sur tout le monde,, presse aucune liberté, tous aux pieds d'Israel ,, voila la vérité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tant qu'antisémite et lavé du cerveau avec votre pseudo "vérité" à 2 balles, il est logique que vous votiez FN.
      Ne vous réfugiez pas derrière l'échec des PS et UMP pour ce faire. Assumez.

      Supprimer
  33. adhérez aux slogans FN et voter FN c'est accepter les tueries de AURADOUR SUR GLANE c'est accepter le rafle du vèldif derrière un ton policé se cache un vrai parti xénophobe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apprend déjà ton orthographe Français voter Français c'est voter Marine pour une France libre et évidemment pour évité ce genre de drame .... Réfléchis un peu plus loin que le bout de ton nez !

      Supprimer
    2. 9h53 ferait mieux de commencer par apprendre l'orthographe avant de donner des leçons aux autres !

      Supprimer
    3. voter macron c est accepté les tuerie du bataclan de nice de charlie et tout les autre qui sont mort a cause de l impuissance de notre gouvernement, marine fait peur a tout le monde mais elle n est pas la fille a hitler, alors arrete un peut, jean marie était un gros con d extremiste, mais de nos jours les extremiste ont changer de camp alors sortez un pzut la tête de votre poubelle et regarder dehors

      Supprimer
  34. Bravo pour cet article! La Stasi alliée à la Gestapo n'aurait pas fait mieux! Camarade Attali saura vous récompenser. Dites à Alain Minc de provisionner votre compte!

    RépondreSupprimer
  35. Voter F haine parce qu'on en a marre, ou pour essayer, c'est un peu comme se couper la jambe pour soigner une verrue sur un orteil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. F HAINE, voila une belle orthograghe. Il n'y a qu'a voir la vehémence d'hier soir... C la haine effective qui ns attends pour les 5 années a venir. Elle a beau mettre JMLP de coté , c'est exactement les mêmes repliques, attaques que Papa, son portrait craché malgré toute la fausse communication de facade... Quel avenir choisissons nous pour 5 années?? Une co-existence normale ou la haine à chaque coin de rue ?? Quant à l'Europe qu'elle deteste tant , mais qu'est ce qu'elle y fout ??? sinon pour les 6000€/mois et la corruption qui lui est reprochée....Faire ce qu'elle dit mais pas ce qu'elle fait.

      Supprimer
  36. Merci pour ce billet éclairant ! J'éspère qu'il n'est pas encore trop tard ...Que ces électeurs ouvrent enfin les yeux sur la face cachée de ce parti qui n'a rien de démocrate .

    RépondreSupprimer
  37. merci pour cet article tres interessant. Les faschos non merci ... blancs, noirs, jaunes riches ou pauvres les humains restent des humains.

    La politique ne nous sortira pas d'affaires, par contre, le partage et l'humanite de certains oui ... mais c'est pas gagné

    je resisterai contre ses fachos engraisses de haine et de violence.

    RépondreSupprimer
  38. Bonjour monsieur.
    Pouvez vous faire un tel travail sur Macron? Hollande? Valls? Sarkozy? Les groupe de jeunes d'extrême gauche? La LDJ? L'UOIF? Et tous les nébuleux "conseillers" politique qui ont leurs entrées à l'Élysée depuis 1981?
    Etc etc etc etc....

    Je suis pour l'équité.
    L'effet miroir est à prévoir

    RépondreSupprimer
  39. du pont aignan = pierre laval vous n'etes pas gaulliste ! moi je suis gaulliste, social et patriote

    J’adoreAfficher plus de réactions

    RépondreSupprimer
  40. quand nous disons la vérité sur marion dite marine on a la tete dans la poubelle . Ou voulez vous nous mettre si les extrémistes arrivent au pouvoir ? dans un camp?

    RépondreSupprimer
  41. pourquoi ne pas dire non au nouvel ordre mondial arrêter leur croissance faire de la banque mondiale la banque du peuple, changer notre destin. le peuple français il on l'expérience suffisante pour savoir qu'une charte du citoyens doit être rédigé. le FN est un changement, que la banque mondiale craint, montrer leur que cela existe et qu'ils ne peuvent compter sans nous. parce que jusqu’à ce jour le monde, cette terre craint de gros dommage qui est bien plus important et prioritaire de gérer que le racisme sur lequel vous vous attardé et qui n'a jamais changé le monde. Rendre a l'afrique les africains cela reste aussi que la France face des pas en arrière et crée la paix et ne pille plus ce pays. que LE résident de l'afrique soit heureux dans son pays que les hommes d'état arrête leur convoitises si le France arrive a faire ce premier pas!! alors que le FN mette en place ce changement que l'afrique n'as aucune crainte, et réclame a vive voie. Parce que ses richesse existent.

    RépondreSupprimer
  42. devant une situation à nulle autre pareille, il y a le présent, tel que - il faut bien le dire - le peuple souverain l'a voulu.

    A lui donc de le résoudre. Et il ne peut le faire - ce qui est incroyable, mais inéluctable : qu'à pile ou face. Cest l'une ou l'autre.

    Bien entendu, à défaut, on doit, voulant absolument faire son devoir de citoyen, voter blanc, ce que nos élus du passé, ont enfin, admis qu'il y avait lieu de le décompter. Il faudra donc que les nouveaux élus (c'est proche) le valident. Car (imaginons le) si vu les résultats de pile, de face, et de blanc , blanc réunissait le plus haut score, les candidatures de pile et face seraient rejetées. Inéluctablement.

    Mais cela c'est demain ! Pensez -y .

    Salut et Fraternité

    ALLEZ SAVOIR

    RépondreSupprimer
  43. la haine rien que la haine

    RépondreSupprimer
  44. Bravo pour ce travail colossal.

    RépondreSupprimer